« Trafic » ou « traffic » : orthographe

On écrit : trafic.

Ce terme a été emprunté à l’italien traffico au sens de « négoce », « commerce ». Il s’est ensuite spécialisé sur les échanges illicites, comme dans trafic d’armes, de drogue, de stupéfiants, d’armes, d’influence, etc. (il faut penser au verbe dérivé « trafiquer »).

Le traffic, avec deux « f », est l’orthographe anglaise du même terme, qui est entré dans cette langue par le français.

Sous l’influence de l’anglais, on désigne depuis le XIXe siècle par « trafic » la circulation des moyens de transport, les trains d’abord, puis les bateaux, les avions et les voitures. Quand on dit qu’il y a « un trafic important », cela signifie le plus souvent qu’il y a « une importante circulation automobile », voire des embouteillages (traffic jam en anglais). L’Académie toutefois refuse cet emploi, pourtant très répandu.

Voir ici : « ballade » et « balade », quelle différence ?

 

Exemples avec trafic


La police de la ville a annoncé fièrement avoir démantelé un réseau de trafic de drogue dont l’activité s’étendait à toute la région.

 

Mais elle s’était aigrie sous les bourrasques de l’existence, ayant, tour à tour, donné des leçons de piano, présidé une table d’hôte, collaboré à des journaux de modes, sous-loué des appartements, fait le trafic des dentelles dans le monde des femmes légères ; où ses relations lui permirent d’obliger beaucoup de personnes, Arnoux entre autres.

Flaubert, L’Éducation sentimentale

 

Depuis le début du XXIe siècle, deux traités importants des Nations unies régissent le commerce et le trafic illicites d’armes. Le Protocole contre la fabrication et le trafic illicites d’armes à feu, de leurs pièces, éléments et munitions (plus généralement connu sous le nom de « Protocole sur les armes a feu »), adopté par l’Assemblée générale des Nations unies en mai 2001, et la Convention des Nations unies contre la criminalité transnationale organisée, qui est entrée en vigueur en juillet 2005. Une décennie plus tard en 2013, un autre instrument est venu compléter ce dispositif international : le Traité sur le commerce des armes, opérationnel depuis le 24 décembre 2014.

Rfi.fr

Voir ici : gentillement ou gentiment ?

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *