246 Vues
Enregistrer

« Parmi » ou « parmis » ? (orthographe) ✍️

Publié le 24/12/2017
2 commentaires

Orthographe

On écrit : parmi. Ce terme est invariable parce que c’est une préposition, un mot de liaison, qui sert à indiquer la position spatiale de quelque chose, ou sa catégorie. Il n’y a aucune exception. La tentation est forte d’ajouter un « s » car ce terme permet d’évoquer un ensemble de choses. Il ressemble en outre à « hormis », qui s’écrit avec un « s ».

Parmi signifie : « au sein de ». Il est composé de « par » et « mi » (du latin medius, « qui est au milieu »), soit « par le milieu ».

Astuce

Pour se remémorer cette règle, on peut penser au fait que « parmi » peut signifier « au milieu » terme qui ne prend pas de s.

À lire ici : « Septique » ou « sceptique » ? orthographe

Exemples avec parmi

  • Je ne retrouvais plus mon pantalon préféré, et je me suis souvenu que je l’avais oublié parmi tes affaires. 
  • Parmi les expressions que je préfère, je crois que j’ai une tendresse particulière pour « avoir le béguin », qui me rappelle la façon de parler de ma grand-mère.
  • Une chose est certaine : je serai parmi les miens pour le réveillon, comme chaque année.
  • Un philosophe a dit que parmi les peuples où les grandes passions ne se font entendre que par intervalle, le sentiment de la nature, les habitudes, se font plus souvent entendre. Je crois que c’est Rousseau.

J’ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé, couché avec ton fantôme
qu’il ne me reste plus peut-être, et pourtant,
qu’à être fantôme parmi les fantômes et plus ombre cent fois
que l’ombre qui se promène et se promènera allègrement sur le cadran solaire de ta vie.

Robert Desnos, J’ai tant rêvé de toi

Il y a quatre ans qu’à mon retour de la Terre-Sainte j’achetai près du hameau d’Aulnay, dans le voisinage de Sceaux et de Chatenay une maison de jardinier cachée parmi des collines couvertes de bois

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe

Parmi les Romains, c’était une croyance qu’un dieu ne pouvait défaire ce qu’avait fait un autre dieu

Mérimée, Études sur l’histoire romaine, cité par le TLFi