Faire la grasse matinée : signification & origine [expression]

Faire la grasse matinée signifie : se lever tard, prolonger le sommeil jusque tard dans la matinée.

 

Faire la grasse matinée : origine de l’expression


Le Dictionnaire d’expressions et locutions (Sophie Chantreau, Alain Rey) le dit : la raison de l’emploi de l’adjectif gras reste un mystère. Le « gras » pourrait renvoyer à ce qui se développe ou à ce qui s’allonge. Mais l’image semble être un peu trop subtil. Ici, il renverrait plus probablement à un moment plaisant, onctueux, agréable, comme un repas bien gras. Les « jours gras » étaient d’ailleurs des jours où l’Église permettaient de manger de la viande, contrairement aux jours maigres. Claude Duneton, dans La Puce à l’oreille, recourt au latin pour expliquer la citation : gras vient de crassus, « épais ». Le sommeil a donc été épais, c’est-à-dire long.

Elle a été employée dès le XVIe siècle. 

[…] où dès le grand matin les femmes du voisinage venaient prendre de l’eau pour leur commodité ; & meneret tel bruit, pendant que le Sieur Gaulard y était, qui désirait dormir la grasse matinée, qu’il fut contraint de s’en resveiller à son grand regret […]

Étienne Tabourot, Les bigarrures du seigneur des Accords. Quatriesme livre, 1585

La forme « dormir la grasse matinée » a disparu. 

 

Exemples


Mon sommeil et ma grasse matinée du lendemain n’étaient plus qu’un charmant conte de fées. Charmant ; bienfaisant peut-être aussi. Je me disais que les pires souffrances ont leur lieu d’asile, qu’on peut toujours, à défaut de mieux, trouver le repos. Ces pensées me menaient fort loin.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

C’était Suzanne, la fille aux Lengaigne, qui risquait brusquement une réapparition dans son village, après trois ans de folle existence à Paris. Débarquée de la veille, elle avait fait la grasse matinée, laissant sa mère et son frère partir en vendange, se promettant de les y rejoindre plus tard, de tomber parmi les paysans au travail, dans l’éclat de sa toilette, pour les écraser.

Zola, La Terre

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *