Chapeau bas : définition & origine [expression]

« Chapeau bas ! » signifie : avec respect, admirons ! respectons !

 

Chapeau bas : origine de l’expression


Le couvre-chef a une histoire symbolique complexe. Se découvrir devant quelqu’un était en France (et dans d’autres pays européens) une marque de respect, qui était assimilée au fait de s’incliner. Il est toujours demandé de se découvrir aujourd’hui lors de moments solennels. Cette expression ne fait que reprendre le geste, et l’accompagne parfois.

Tout Picard que j’étais , j’étais un bon apôtre ,
Et je faisais claquer mon fouet tout comme un autre.
Tous les plus gros monsieurs me parlaient chapeau bas ;

Racine, les Plaideurs

Par ellipse, on dit souvent « chapeau ! ».

À lire en cliquant ici : pourquoi dit-on « à la schlague » ?

 

Exemples


Voyez ce vieux marquis
Nous traiter en peuple conquis ;
        Son coursier décharné
De loin chez nous l’a ramené.
            Vers son vieux castel
            Ce noble mortel
            Marche en brandissant
            Un sabre innocent.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !

Béranger, Le marquis de Carabas

Il marcha droit à Enjolras, les insurgés s’écartaient devant lui avec une crainte religieuse, il arracha le drapeau à Enjolras, qui reculait pétrifié, et alors, sans que personne osât ni l’arrêter ni l’aider, ce vieillard de quatrevingts ans, la tête branlante, le pied ferme, se mit à gravir lentement l’escalier de pavés pratiqué dans la barricade. Cela était si sombre et si grand que tous autour de lui crièrent : Chapeau bas !

Hugo, Les Misérables

Mais dans les parfaites manières de l’homme du monde en parlant d’un prince, il y a un pédantisme aussi qui trahit une autre caste, celle où l’on fait précéder le nom de Guillaume de « l’empereur » et où l’on parle à la troisième personne à une Altesse. « Ah ! celui-là, reprit Brichot en parlant de “monsieur le prince de Talleyrand”, il faut le saluer chapeau bas. C’est un ancêtre.

Proust, À la recherche du temps perdu

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.