185 Vues
Enregistrer

« Je dirai » ou « je dirais » ? orthographe

Publié le 27/09/2022
0 commentaire

« Je dirai » ou « je dirais » sont deux conjugaisons homonymes du verbe « dire », ce qui prête à confusion. La première forme correspond au futur simple de l’indicatif, tandis que la seconde correspond au conditionnel présent.

Je dirai : cette forme, la première personne du singulier du futur de l’indicatif, permet d’indiquer une action que l’on est sûr de faire à l’avenir, d’indiquer une action que l’on est sûr de faire si une condition se réalise, de faire une promesse, d’énoncer un fait qui est appelé à être habituel. Exemples :

  • Je lui dirai tout ce que tu m’as dit de lui dire, j’en fais le serment.
    • Une promesse.
  • Je dirai tout ce qu’il faut que je lui dise, si je trouve le temps de déjeuner avec elle.
    • Une action que l’on est sûr de faire si une condition se réalise.
  • Quand j’arriverai à la conférence, je dirai un discours qui fera date, c’est certain.
    • Une action que l’on est sûr de faire à l’avenir.
  • Je dirai un poème avant le début de chaque dîner.
    • Un fait appelé à être habituel.

Si le verbe de la subordonnée de condition introduite par « si » est au présent, alors le verbe de la principale est au futur simple.

  • Je vous dirai le secret, si vous promettez de rester sages.

Je dirais : cette forme, la première personne du singulier du conditionnel présent, permet d’exprimer un souhait, un futur dans le passé, de parler d’un fait imaginaire, d’une action potentielle, d’une hypothèse écartée (l’irréel du présent, pas réalisé ni réalisable), de donner une information incertaine ou de remplacer le futur dans le discours indirect. Exemples :

  • Si je savais parler aux animaux, je dirais à mon chien que je l’aime beaucoup.
  • Je te dirais bien des choses, si tu venais à l’heure ce soir.
    • Une action potentielle.
  • À ce moment, j’avais décidé que je lui dirais tout.
    • Exprimer un futur dans le passé.
  • « Tu me diras ce tu penses tout cela. ». Elle a dit que je lui dirais ce que je pense de tout cela.
    • Le conditionnel remplace ici le futur dans le discours indirect.
  • Je dirais qu’il a trente ans, mais je n’en suis pas sûr.
    • Donner une information incertaine.
  • Dans ce monde imaginaire,  je dirais des sorts et je pourrais voler.
    • Un fait imaginaire.

Si le verbe de la subordonnée de condition introduite par « si » est à l’imparfait, alors le verbe de la principale est au conditionnel présent.

  • Tout ce que je dirais devrait rester confidentiel, si tu venais avec nous.