223 Vues
Enregistrer

Image d’Épinal : définition & origine (expression) 📸

Publié le 14/06/2021 (m.à.j* le 28/05/2024)
0 commentaire

Définition

Une image d’Épinal signifie : une idée reçue, un cliché, un lieu commun, une vision embellie et trompeuse de la réalité, une représentation idéalisée des choses.

Exemples

  • De nombreux français ont une image d’Épinal de la période napoléonienne, faite de gloire et de victoires.
  • Certains commentateurs cherchent à faire sortir les esprits de l’image d’Épinal de vieilles générations incapables de se servir des nouvelles technologies.
  • Ce cinéaste a fait un film sur la montagne, après avoir été séduit par l’image d’Épinal des bergers solitaires et mystiques qui seraient en communion avec la nature.

Une image d’Épinal : origine de l’expression

Les images d’Épinal étaient des images produites dans le chef-lieu des Vosges par la fabrique Pellerin, créée en 1796 sans concurrent pendant la majeure partie du XIXe siècle. L’idée de cliché, d’idée reçue qui est aujourd’hui associée à cette expression vient du fait que la famille Pellerin vendait avec grand succès en France, notamment par le biais du colportage, ses images typiques aux couleurs vives qui représentaient de manière topique des contes, des légendes, des scènes de la vie religieuse, des personnages et événements de l’histoire de France ou des grandes figures et soldats de l’Empire napoléonien, des extraits de romans ou de faits divers, puis des planches qui présentaient des récits moralisateurs à destination des enfants. La diffusion de ces images auprès d’un large public a probablement contribué à constituer la légende napoléonienne, et une représentation collective de l’histoire de France. En effet, elles ont fixé en images des moments-clés du roman national.

Voir ici : qu’est-ce qu’une allégorie ?

image d'epinal signification definition expression origine (1)
Napoléon à la bataille d’Iéna | Gallica.fr

Plus largement, elles ont participé à la banalisation de la narration graphique caractérisée par une succession de séquences différentes : la bande-dessinée s’est diffusée dans les masses. Cependant, les « images d’Épinal » furent vite contraintes de se diversifier devant la concurrence ouverte par la presse et par la production d’autres imagiers, comme Albert Quantin, qui a fait quant à lui appel à des dessinateurs de presse. En partenariat avec le publiciste parisien Glucq, Charles Pellerin, petit-fils de Jean-Charles Pellerin, développa notamment des planches qui mêlaient réclame et pédagogie, en vantant un produit publicitaire en bande-dessinée. Il produisit aussi des planches purement pédagogiques.

image epinal morale
Une histoire à visée morale | Gallica
image epinal publicité
Une publicité pour le bec Auer

À lire