29 insultes anciennes à utiliser aujourd’hui !

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Frédéric dit :

    À propos d’OLYBRIUS : «On connait bien l’expression  »Olybrius » qui vise aujourd’hui à désigner des personnages se distinguant par des comportements tout particulièrement excentriques voire sots. Mais peu de gens savent qui était vraiment l’Olybrius  »historique », personnage ballotté au gré des intrigues politiques de la Rome décadante : longtemps otage à la cour du vandale Genséric (en 465-462) et très bref empereur de Rome – pendant à peine un trimestre – dans les mains du suève Ricimer (en 472).

    Olybrius : Il s’agissait là d’un aristocrate romain d’extraction sénatoriale devenu gendre de l’empereur Valentinien III par son mariage avec la princesse Galla Placidia, envisagé pour le trône impérial dès 465 (finalement, c’est l’obscur Anthémius qui lui fut alors préféré…), finalement devenu empereur romain à son tour (et ayant régné quelques mois, du 11 juillet au 23 octobre 472) à la fin de l’Empire romain d’Occident (lequel se termine en 476). Et juste noter qu’il s’écoulera près de quatre mois avant qu’on ne lui trouve un successeur : l’obscur Glycérius.»

    Source : Centerblog.

  2. Edgar dit :

    Dussé-je vous sembler « cuistre », je me permets de relever une faute de plus en plus fréquente (que vous faites dans la partie « ganache ») : on n’insulte pas quelqu’un « de » quelque chose ! On le traite de. Ou on l’insulte tout court.

  3. Paul Hignac dit :

    Gouape, pègreleux, jocrisse, arsouille

  4. Jean-Luc Van Grieken dit :

    Bonsoir Adrian,

    Votre site est extraordinaire, agréable à consulter et bien documenté.
    Les insultes anciennes sont un beau thème toutefois vous y faites mention de Georges Sand. Il me semble qu’il y a un « s » de trop.
    Bien cordialement.

    jlvg

  5. Frédéric dit :

    Le Vicomte :
    – Maraud ! Faquin ! Butor de pied-plat ridicule !

    Cyrano :
    – Ah ! Et moi : Cyrano, Savinien, Hercule
    De Bergerac.
    (Ed. Rostand : Cyrano de Bergerac, Acte I)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *