Faraud : définition simple, courte et exemples

faraud definition signification

L’Acteur Coquelin aîné accoudé, Jean Béraud (détail) | Wikimedia Commons

Faraud : définition simple, courte et exemples

=> Voir ici une liste de mots rares pour enrichir votre vocabulaire


Une personne faraude (nom ou adjectif) prétend à l’élégance, est fière de porter de beaux habits, se gonfle d’orgueil à propos de son chic. 

On peut dire « faire son faraud ». 

Le terme vient de l’espagnol faraute, du français héraut, « messager de guerre, interprète », ensuite « celui qui récite le prologue d’une comédie », rôle ennuyeux.

Le terme est synonyme de fat, fanfaron.

VOIR ICI : des mots rares pour enrichir votre vocabulaire

 

Exemples

M. Valenod était ce qu’on appelle, à cent lieues de Paris, un faraud ; c’est une espèce d’un naturel effronté et grossier. Son existence triomphante, depuis 1815, avait renforcé ses belles dispositions.

Stendhal, Le Rouge et le Noir

 

Le collet m’inquiétait bien un tantinet ; il me semblait qu’il montait beaucoup pour l’époque ; le gilet me paraissait de quelques doigts trop long ; mais je me rappelais les théories du cossu si souvent exprimées par ma mère, et j’étais sorti, point faraud, point fat, point avec l’intention d’humilier les autres, mais avec la pointe d’orgueil qui est permise à un jeune homme bien élevé, qui étrenne une jolie toilette.

Vallès, Le Bachelier

 

Elle était sur le point de commander que l’on fît disparaître les trois assiettes pleines, quand la porte s’ouvrit de nouveau, livrant passage à M. Goncelin (Goncelin ! toujours le premier autrefois) et à M.Pariset. Ils entrèrent, le chapeau sur la tête, l’air faraud.

Julien Green, Léviathan

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *