Là où le bât blesse : signification et origine

Là où le bât blesse

Le Cadeau délicat, Louis Léopold Boilly, 1787 | Wikimedia Commons

Là où le bât blesse : signification et origine


Là où le bât blesse signifie là où est la difficulté, la souffrance cachée, le vice caché, la douleur cachée, la peine secrète qui tourmente. Cette expression permet de présenter une difficulté ou une souffrance que l’on ne voit pas spontanément.

Le bât (du latin bastum, « ce qui porte ») est le dispositif installé sur le dos des animaux (notamment les mulets) pour tirer de lourdes charges. Par métaphore, le bât a désigné l’esclave, le joug, la contrainte.

Mal installé sur l’animal, le bât peut blesser, sans qu’on le voie tout de suite.

Selon Dictionnaire des expressions et locutions, le « bât » pourrait avoir remplacé par décence, dans l’expression, une première forme avec le « bas », c’est-à-dire les parties sexuelles. L’homonymie permettait en tout cas les jeux de mots.

 

Exemples d’emploi :

Quant aux hommes qui, jusqu’à présent, nous ont opprimées plutôt par corruption de volonté que par défaut d’entendement, je n’ai pas la prétention de les convertir, si les faits ne parlent pas encore assez haut pour eux. À ce sujet, il faut se le demander avec une tristesse amère : le peuple, assez imbu de fausses doctrines et assez irréfléchi dans le désordre pour avoir pu maintenir pendant près d’un siècle l’anarchie légale dans la famille, pendant plus de vingt ans le despotisme légal dans le suffrage universel, sans sembler s’apercevoir seulement de l’endroit où le bât blesse, ce peuple-là, disons-nous, est-il propre à se réformer, à se régénérer, et, par conséquent, à se gouverner ?

Daubié, L’Émancipation de la femme

 

L’économie et l’emploi, c’est là où le bât blesse. Dans une Afrique du Sud qui approche les 30 % de chômage, beaucoup s’énervent de voir les migrants africains travailler. « Les Sud-Africains sont jaloux de nous, assure Oliver Ikhazuangbe, homme d’affaires et musicien originaire de Lagos. Ils pensent que nous arrivons riches et que nous volons leur argent. Mais non. Nous arrivons, établissons notre business, et on prospère. »

Lemonde.fr

 

Et le seul changement effectué par Thomas Tuchel est intervenu à la 76e minute, avec un Sarabia prenant poste pour poste la place de Di Maria. «Je n’ai pas de regrets», lâchait pourtant l’ancien coach de Dortmund au coup de sifflet final, visiblement satisfait du résultat, et de la manière. Et c’est peut-être là que le bât blesse. Depuis son arrivée au club, au printemps 2018, Thomas Tuchel n’a jamais réussi à donner une réelle identité de jeu à son équipe, préférant multiplier les changements de système et de joueurs, chacun étant d’ailleurs souvent amené à évoluer à un poste qui n’est pas le sien. Pour un résultat global décevant en termes de jeu, surtout avec l’effectif XXL dont il dispose.

Francefootball.fr

 

À lire

Alain Rey et Stéphane De Groodt, 200 drôles d’expressions que l’on utilise tous les jours sans vraiment les …

Robert, Dictionnaire des expressions et locutions

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *