Aux abonnés absents : définition & origine [expression]

Être aux abonnés absents : être absent, ne pas donner signe de vie.

 

Aux abonnés absents : origine de l’expression


Les abonnés absents sont les abonnés du téléphone (dont les installations commencent à la fin du XIXe en France) qui ne sont pas présents chez eux. Cette expression apparaît en majorité à l’écrit à propos du téléphone.

Tous ceux qui font usage du téléphone savent combien il est fastidieux d’attendre la réponse d’un abonné absent, mais il n’existait jusqu’ici aucun moyen commode et pratique d’informer la téléphoniste de cette absence, si ce n’est pas laisser carillonner indéfiniment sans résultat.

L’Électricien, 22 août 1885

 

Le comité technique des P.T.T. met à l’étude une innovation téléphonique d’importation étrangère. Il s’agit d’un dispositif récemment inauguré à Christiana, qui permet l’enregistrement des communications téléphoniques destinées aux abonnés absents.

Bulletin mensuel / Association des abonnés du téléphone

 

L’inscription (payante) auprès des P.T.T. (postes, télégraphes et téléphones, l’administration chargée de ces infrastructures avant que le marché ne se libéralise) aux abonnés absents permettait de savoir qui avait téléphoné pendant l’absence, et pourquoi :

L’inscription aux « abonnés absents » rend de grands services. Si on est absent de chez soi, on peut connaître, en y rentrant, le nom de ceux qui vous ont téléphoné, les communications qu’ils ont voulu vous faire…

L’Aurore, 15 août 1946

 

Pendant huit jours, je mets le téléphone aux abonnés absents, je m’intéresse aux autres, je sors, je travaille.

Marie-Louise Villiers, Éclairage au néant, 1962

 

L’expression métaphorique « être aux abonnés absents », au sens d’être absent, s’est peut-être développée dans le français parlé dans les années 1970 et 1980. Elle est paradoxalement courante aujourd’hui, alors que ce service a perdu de son utilité avec la diffusion des répondeurs dans les foyers à partir des années 1980, et que son origine n’est plus sentie par les plus jeunes.

 

À lire ici : pourquoi dit-on « allô » ?

 

Exemples


Il va faire chaud à Lyon ce week-end, mais le soleil sera parfois aux abonnés absents. Les orages qui ont éclaté vendredi soir sur la région lyonnaise ont laissé place à la grisaille ce samedi matin.

Lyoncapitale.fr

 

Praticien dans le public, à son cabinet et en ONG, il vit au quotidien la dégringolade : les médicaments qui manquent dans les hôpitaux, les coupures d’électricité. Malgré le cataclysme, les autorités – le gouvernement est démissionnaire depuis un an – sont aux abonnés absents.

Lemonde.fr

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *