406 Vues
Enregistrer

« Le temps est passé » ou « le temps a passé » ?

Publié le 25/10/2022
0 commentaire

On peut écrire : « le temps est passé » et « le temps a passé ». L’usage de l’auxiliaire « avoir » comme de l’auxiliaire « être » est possible. Cependant, « le temps a passé » est bien plus rare aujourd’hui, et a une tonalité archaïque. Selon l’Académie française, l’emploi de « être » mettrait l’accent sur le résultat, tandis que l’emploi d’« avoir » mettrait l’accent sur l’action en elle-même. On peut toutefois avancer que cette distinction est peut-être trop subtile pour être réellement perceptible par l’ensemble des usagers : on voit difficilement la nuance entre « le temps a passé vite » et « le temps est passé vite », mis à part le fait que la première formulation semble appartenir à une façon de s’exprimer ancienne. Lorsqu’on exprime un changement d’état ou de condition du « temps » au sens du climat, on emploie plutôt l’auxiliaire « être ».

Exemples avec avoir :

  • La temps a depuis passé sur notre relation, et nous ne nous reconnaissons presque plus aujourd’hui.
  • « Sur tous ces palais le temps a passé une couche de tristesse incroyable. » (Dumas, Une année à Florence)
  • « ― Mais aujourd’hui, reprit-il, le temps a passé !… La Science a multiplié ses découvertes ! » (Villiers de L’Isle-Adam, L’Ève future)
  • « Puis le temps a passé encore. Ça a été le premier été de la paix, 1946. » (Duras, La Douleur)

Exemple avec être :

  • Le temps est passé où nous pouvions courir à notre guise à travers champs, à la quête de beaux paysages.
  • Le temps est passé de pluvieux et venteux à chaud et ensoleillé.
  • « Lorsque le temps est passé, nous oublions les détails de cette fatalité impénétrable dans ses causes, et à peine sensible dans ses résultats. » (Senancourt, Obermann)
  • « Son geste muet dira que le temps est passé des lâches mensonges et des hypocrisies meurtrières. » (Georges Darien, La Belle France)
    • Il serait peu naturel de lire ici aussi : « le temps a passé des lâches mensonges… »

Vous devez cliquer ici pour lire l’article : « ils se sont téléphoné » ou « téléphonés » ?