221 Vues
Enregistrer

Les « lundis soir », « lundis soirs » ou « lundi soirs » ? orthographe

Publié le 11/10/2021
0 commentaire

On écrit : « les lundis soir » ou « les lundis soirs ». Les noms des jours de la semaine sont des noms communs et prennent donc la marque du pluriel. La question de la marque du pluriel à « soir » est plus épineuse. Certains (comme le Dictionnaire poche des pièges et difficultés…) semblent privilégier le maintien du singulier, car ils y voient une ellipse : « les lundis soir » correspondrait à « les lundis au soir » (le cas est bien sûr le même pour les matins et les autres jours de la semaine : lundis matin(s), les mardis soir(s), etc.). Or, selon cette logique, il y a plusieurs lundis, mais qu’un seul soir à chaque fois (tous les lundis au soir). Exemples :

  • J’avais pour petit plaisir d’aller tous les lundis soir au cinéma.
  • Mérat, à qui je suis heureux de serrer la main tous les lundis soir au café Voltaire ; et tutti quanti avec quels j’ai beaucoup fréquenté depuis. (Verlaine, Œuvres posthumes)
  • Une de ses amies l’a convaincue de venir prendre conseil ici où, les lundis soir, une permanence juridique ouverte à tous est organisée. (Lemonde.fr)

On peut cependant très bien trouver la position contraire, et penser que ce syntagme est l’équivalent de « tous les soirs des lundis ». « Soir » prend donc logiquement, dans cette perspective, la marque du pluriel. Exemples :

  • Il me semble qu’il y a un temps infini que je n’ai eu le plaisir de vous voir, chère madame, et sans votre fils qui a eu la bonté de ne point nous négliger, de venir à mes lundis soirs… (Edmond de Goncourt, Renée Mauperin)
  • Il y avait un hôpital annexé au couvent ; avec quelques pensionnaires les plus sages, et comme récompense, elle allait à cet hôpital tous les lundis soirs servir les pauvres et leur faire la prière. (Sainte-Beuve, Madame de Souza)

Sur cette question, Le Bon Usage, par exemple, ne tranche pas (512e). Le singulier comme le pluriel sont admis. Au reste, il faut noter que Google n-gram révèle une domination très récente (depuis le milieu des années 1980) de « lundis soir » sur « lundis soirs ». Auparavant, les deux formes étaient aussi employées l’une que l’autre.