Le pluriel des noms des jours de la semaine : les jours de la semaines sont des noms communs. Ils prennent la marque du pluriel et ne prennent pas de majuscule. On écrit ainsi

Les lundis
Les mardis
Les mercredis
Les jeudis
Les vendredis
Les samedis
Les dimanches

 

Exemples avec le pluriel des noms de la semaine

  • Tous les jeudis à cinq heures, en été, MM. les séminaristes passent ici devant le café. (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
  • Mais, harassée de querelles domestiques, la bonne femme se plaisait en cette maison tranquille, et même elle y demeura jusques après Pâques, afin d’éviter les sarcasmes du père Bovary, qui ne manquait pas, tous les vendredis saints, de se commander une andouille. (Flaubert, Madame Bovary)
  • Cependant Mme Bontemps, qui avait dit cent fois qu’elle ne voulait pas aller chez les Verdurin, ravie d’être invitée aux mercredis, était en train de calculer comment elle pourrait s’y rendre le plus de fois possible.(Proust, À la recherche du temps perdu)

À lire en cliquant ici : soleil prend-il une majuscule ?

 

Informations complémentaires

  • Logiquement, on doit écrire « les lundi de chaque semaine » (sans « s ») car chaque semaine ne compte qu’un seul lundi. 
  • De même, on écrit « les samedi et dimanche de chaque semaine », car il n’y a qu’un seul samedi et un seul dimanche. 
  • « Tous les jeudis du mois » est au pluriel car il y a plusieurs jeudis. 

Cependant, comme le rappelle le Grevisse, l’usage hésite sur la question de l’accord de l’apposition de « matin » ou « soir » après le nom d’un jour de le semaine au pluriel : les « mardis soir » ou les « mardis soirs » ? Les « jeudis matin » ou « les jeudis matins » ? Il y ici ellipse de « au » (vendredi au soir ; dimanche au matin), mais il n’y pas unanimité pour autant sous la plume des grands écrivains  : 

  • Il savait dès longtemps que le bon magister,
    Les dimanches matins sortait pour prendre l’air ; (Musset, Mardoche)
  • C’était une grande question, parmi les bonnes femmes du faubourg, de savoir si c’était bon pour les enfants, de changer comme ça de maître tous les lundis matins. (Péguy, L’Argent)
  • Le tramway dépassait les bicyclettes des samedis soir ; on entendait des grelots et des rires jeunes. (Mauriac, Les Chemins de la mer)
  • Et cette obligation de passer par là tous les jeudis matin ? Tu avais donc beaucoup de liberté ? (Romains, Les Hommes de bonne volonté)