« Mille merci » ou « mille mercis » ? orthographe

On écrit : mille mercis.

 

Pourquoi écrit-on « mille mercis »  ?


« Merci » est un nom commun qui s’accorde, et donc prend logiquement la marque du pluriel quand il y en a plusieurs : des « mercis ». On hésite probablement à l’accorder parce qu’on utilise « merci » comme une interjection (dans la vie, on ne dit pas « un merci pour ce que tu as fait »). En revanche, « mille », adjectif numéral, ne ne s’accorde pas. Il est invariable. On écrit par exemple « quatre mille personnes », ou « je te l’ai répété dix mille fois ». Le cas est le même pour : « mille pardons ! » ou « mille excuses ! », expressions relativement courantes elles aussi. 

Cette expression est relativement récente : ses premières occurrences peuvent être repérées au début du XIXe siècle (cf. outil Google Ngram). On ne la trouve pas facilement dans les romans du XIXe siècle (sauf chez Zola).

Merci vient du latin mercedem, accusatif de merces :

«salaire, récompense, solde, intérêt, rapport» et, à basse époque, «prix, faveur, grâce qu’on accorde à quelqu’un en l’épargnant».

TLFi

À lire en cliquant ici : doit-on écrire « merci par avance » ou « merci à l’avance » ? 

 

Exemples


 

Bonjour, mon cher Froment, cria-t-il de sa voix dont il exagérait le grasseyement, par bon ton. Mille mercis d’avoir bien voulu être des nôtres. 

Zola, Travail

 

Mille mercis, Gusti Kanjeng, répondis-je en joignant de nouveau les mains. Puisse Gusti Kanjeng connaître toujours les faveurs du bonheur.

Pramoedya Ananta Toer, Une empreinte sur la terre – Buru Quartet III

 

Mille mercis Harry, la magicienne peut enfin sortir sa ­baguette de son cartable ! Mais le combat ne fait que commencer. 

lemonde.fr

 

Au site Bruitdetable.com, il explique : «Quand tu viens manger chez moi, tu viens manger mon âme… Tu me manges, en fait !». Après avoir déjeuné chez lui la semaine dernière, il nous remet comme à tout convive un parchemin signé : «Mille mercis de votre visite dans mon histoire.»

Liberation.fr

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.