« Par moments » ou « par moment » ? orthographe

On écrit en règle générale : « par moments ».

 

On écrit le plus souvent : par moments


« Par moments », synonyme de « parfois » ou « de temps à autre », sous-entend qu’il y a plusieurs moments. De là le pluriel. Selon Le Bon Usage (14e édition), le pluriel est préférable parce qu’on n’envisage pas « chaque moment » (ce n’est pas une distribution comme dans « trois fois par jour »), mais « certains » ou plusieurs moments.

 

Exemples

Dans le ciel férié, flânait longuement un nuage oisif. Par moments, oppressée par l’ennui, une carpe se dressait hors de l’eau dans une aspiration anxieuse.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Dès qu’il sentit la terre, le cheval d’Emma prit le galop. Rodolphe galopait à côté d’elle. Par moments ils échangeaient une parole. La figure un peu baissée, la main haute et le bras droit déployé, elle s’abandonnait à la cadence du mouvement qui la berçait sur la selle.

Flaubert, Madame Bovary

 

À lire en cliquant ici : faut-il écrire « en détail » ou « en détails » ?

 

Par moment : le cas du singulier


La forme de cette expression au singulier est moins courante (cf. Google Ngram), mais elle n’est pas fautive pour autant. On la trouve sous la plume de grands auteurs, assez souvent chez Victor Hugo par exemple. 

Il était à cheval. Eh bien ! il galopait par moment ventre à terre, et puis il s’arrêtait pour aller pas à pas. 

Balzac, La Maison du Chat-qui-pelote

 

Ils ont l’air par moment de cracher sur Dieu

Hugo, Les travailleurs de la mer

 

Ses cordages vibrants et remplis d’aquilon
Semblent, dans le vide où tout sombre,
Une lyre à travers laquelle par moment
Passe quelque âme en fuite au fond du firmament
Et mêlée aux souffles de l’ombre.

Hugo, Les Contemplations, Plein ciel

 

Il voudrait être de son âge, et par moment il en est comme malgré lui ; 

Sand, Les Beaux Messieurs de Bois-Doré

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.