Original, originel et originaire : quelle différence ?

Original, originel et originaire, adjectifs venus du latin originalis « qui existe à l’origine », dérivé de origo « origine », interfèrent du fait de leur proximité graphique et sémantique.

 

Original : définition


original originel originaire difference

Chemin de fer à Murnau, Wassily Kandinsky | Wikimedia Commons

Ce qui est original est l’entité qui émane de la source, c’est-à-dire l’œuvre qui a été directement façonné par l’auteur. L’original s’oppose à la copie, à la reproduction ou à l’imitation, comme pour un tableau, ou un document administratif ou juridique. L’original est ce qui est authentique (contraire d‘apocryphe). On parle par exemple « d’un original de Rembrandt », pour dire que le tableau a été peint par le maître, et n’est pas une copie. Un texte original peut désigner la première édition de ce texte, ou alors une version avant d’éventuelles modifications (et devient là synonyme d’originel). 

Original revêt une autre acception. Ce qui est original porte la marque de la singularité, de la nouveauté, de la distinction. L’original s’oppose au banal, à l’ordinaire. On peut parler d’un auteur original, d’une œuvre originale, d’une pensée originale. Par extension, « un original » est une personne singulière, extravagante, voire bizarre, étrange.

Exemples

Je vous prie d’apporter les documents originaux à notre rendez-vous.

Ce film est diffusé en version originale sous-titrée.

-> La langue dans laquelle a été tourné le film. 

La langue originale de ce roman est le grec. 

Mon oncle, un original, avait pris l’habitude de marcher pieds nus dans la ville. 

On s’attache bien à un bel épagneul, se disait le marquis, pourquoi ai-je tant de honte de m’attacher à ce petit abbé ? il est original. Je le traite comme un fils ; eh bien ! où est l’inconvénient ? Cette fantaisie, si elle dure, me coûtera un diamant de cinq cents louis dans mon testament.

Stendhal, Le Rouge et le Noir

 

Originel : définition


Ce qui originel date de l’origine, remonte à la source, est premier. C’est la forme première des choses. Cet adjectif a été employé en théologie chrétienne pour parler des premiers hommes, et notamment du péché originel ou de la faute originelle. 

Exemples

L’aspect originel de cette ville diffère bien de ce à quoi elle ressemble maintenant. 

L’acception originelle du terme est inconnue. 

Son intention originelle était de partir en Chine. 

-> Cela suppose que l’intention a changé, ou que la personne a suivi un autre projet. 

Enfin plus générale encore que n’est le legs familial était la savoureuse matière imposée par la province originelle d’où elles tiraient leur voix et à même laquelle mordaient leurs intonations.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Originaire : définition


On dit qu’une chose est « originaire de » pour dire qu’elle provient de telle ou telle source ou de tel ou tel lieu.

On peut aussi utiliser « originaire » pour parler de ce qui date de l’origine, mais cet emploi est rare. On lui préfère originel. 

Exemples

La pizza est originaire de Naples. 

Mon ami Isao est originaire du Japon. 

La nature dominait les temps originaires

 

À lire 

Cntrl

Dictionnaire historique de la langue française

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *