« Éminent », « imminent », « immanent » : quelle différence ?

« Éminent », « imminent », « immanent » sont des paronymes.

La prononciation de ces mots est proche, ce qui est peut prêter à confusion.

« Éminent », « imminent » ont une parenté étymologique.

 

Éminent : définition


Du latin eminens, « qui s’élève, saillant proéminent », participe présent de eminere « s’élever au-dessus de, être saillant » (formé de ex et minere).

L’adjectif « éminent » signifie : ce qui est d’un degré supérieur, qui est plus important que les autres éléments, qui est plus distingué que les autres, qui au-dessus ;

Du premier coup d’œil, ce prêtre éminent devina l’attachement de Blondet pour la comtesse […]

Balzac, Les Paysans

 

Ce qu’il y a, en moi, d’affectif imagine naturellement la France, telle la princesse des contes ou la madone aux fresques des murs, comme vouée à une destinée éminente et exceptionnelle.

De Gaulle, Mémoires

 

Les dérivés « éminemment » (synonyme : très, extrêmement, excellent) est courant, ainsi que « éminence », qui signifie :

  1. hauteur ;
  2. protubérance anatomique ;
  3. au figuré : supériorité de quelque chose ;
  4. titre donné à certains dignitaires (aux cardinaux).

 

À lire en cliquant ici : « consumer » et « consommer », quelle différence ?

 

Imminent : définition


Du latin imminens, participe présent de imminere « s’élever au-dessus, être suspendu au-dessus », « être suspendu sur, être imminent  », « menacer » (formé de im et minere)

L’adjectif « imminent » signifie : qui va se produire dans un avenir proche, qui est prêt de se produire.

Mali : l’arrivée imminente des mercenaires russes de Wagner condamnée par la France et ses partenaires

La-croix.com

 

Marius avait trop peu vécu encore pour savoir que rien n’est plus imminent que l’impossible, et que ce qu’il faut toujours prévoir, c’est l’imprévu.

Hugo, Les Misérables

 

Le nom dérivé « imminence » est assez courant.

 

Immanent : définition


Du latin scolastique immanens, participe présent de immanere, « rester, s’arrêter sur ».

L’adjectif « immanent » signifie : en théologie et en philosophie, qui est contenu dans la nature d’un être, qui est contenu dans les choses elles-mêmes.

Cet adjectif s’oppose à « transcendant », « qui est d’une nature supérieure ».

C’est là une question importante pour une philosophie de la religion : le divin est-il immanent à notre monde ou rigoureusement transcendant ? Pour Aristote, il ne peut, en toute rigueur, être que transcendant ;

Jean Grondin, La Philosophie de la religion

 

Dans les personnes que nous aimons, il y a, immanent à elles, un certain rêve que nous ne savons pas toujours discerner mais que nous poursuivons.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.