142 Vues
Enregistrer

Patibulaire : définition · synonymes · exemples · étymologie

Publié le 12/09/2023
1 commentaire

Définition de patibulaire

Patibulaire est un adjectif qui qualifie une personne à l’allure louche, peu recommandable. On soupçonne facilement une personne patibulaire de pouvoir commettre des méfaits, parce qu’elle dégage une mauvaise impression, sinistre, digne de méfiance. On pourrait écrire, par exemple, qu’« il n’y avait personne d’autre sur le quai qu’un homme à la face patibulaire. La peur s’empara rapidement de moi » pour dire que l’homme sur le quai a une allure qui n’inspire pas la confiance, on craint une attaque. Patibulaire qualifie souvent la figure, la face, le visage, la mine de quelqu’un, mais peut s’appliquer, rarement et en littérature, à un lieu. Exemple : « le bureau était sombre, vieux, sale, c’était un trou patibulaire dont il voulut fuir dès son arrivée » ce qui signifie que le lieu n’inspire rien de bon au nouvel employé.

Ce sens courant et contemporain de patibulaire dérive de son sens ancien et premier, « qui se rapporte au gibet », qui a donné, par métonymie, « digne de la potence ». Comme le relève bien le Dictionnaire historique de la langue française, ce lien avec la potence est complètement inconnu de la plupart des locuteurs du français.

Exemples littéraires 

  • Faire à ma barbe la cour à Isabelle, la dame de mes pensées ! damnable godelureau, ruffian patibulaire, galantin de sac et de corde […] (Gautier, Le Capitaine Fracasse)
  • Les personnes comme il faut, les hommes les plus marquants y étaient coudoyés par des gens à figure patibulaire. (Balzac, Illusions perdues)

Synonymes de patibulaire

Inquiétant, menaçant, sinistre, effrayant.

Étymologie de patibulaire

Patibulaire est dérivé du latin patibulum, « fourche patibulaire », qui était la pièce sur laquelle on étendait les esclaves pour les battre à coups de verge (Gaffiot). Un patibulaire a ensuite été emprunté en français de la Renaissance pour désigner le gibet. Une échelle patibulaire était un pilori. Le sens moderne du mot (au sens « qui est suspect ») est relevé de manière laconique par la première édition du Dictionnaire de l’Académie française (1694) et par le Furetière (1691). C’est le sens majoritaire dès le XVIIIe siècle au moins.