« Plein de bonnes choses » ou «pleins de bonnes choses » ?

On écrit : « plein de bonnes choses »

En effet, lorsque « plein » est synonyme de « beaucoup », il est adverbe et est alors invariable. On pourrait écrire ici « beaucoup de bonnes choses ».

Voir ici : un article général sur ces règles.

 

Exemples avec « plein de bonnes choses »


Je te souhaite plein de bonnes choses pour cette nouvelle année mon petit !

 

Il a neigé sur le Vallemaggia. Au village, à la boulangerie-pâtisserie Poncini, un parfum de pain chaud accueille les visiteurs. À l’intérieur, plein de bonnes choses

Letemps.ch

 

Slimy (slim, « svelte » en anglais) guide l’enfant : « Ecoute ! Son ventre gargouille, il a faim », avant de proposer un panier « plein de bonnes choses à manger ». Ce sont des ingrédients des sept familles alimentaires dont Slimy va se faire le précieux aiguilleur, faisant connaître à son apprenti leur intérêt et leurs proportions quotidiennes.

Lemonde.fr

 

En disant vouloir jouer “un nouveau rôle plus progressiste” et devenir financièrement indépendants alors qu’ils conservent leurs titres et le soutien financier de la famille royale, le couple donne l’impression de vouloir le beurre et l’argent du beurre – et ne semble pas très cohérent. Les gens leur souhaiteront plein de bonnes choses, mais il est incontestable que leur décision porte atteinte à l’institution monarchique.

Courrierinternational.com

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *