342 Vues
Enregistrer

Tête de linotte : définition & origine (expression)

Publié le 10/02/2020 (m.à.j* le 11/12/2023)
3 commentaires

Être ou avoir une tête de linotte signifie : être étourdi, avoir peu de mémoire. Par extension : être stupide, écervelé. L’usage de cette expression est plutôt affectueux. Exemples :

  • Mon Dieu ! Je suis une vraie tête de linotte ! J’ai encore oublié de mettre en route la machine à laver, quelle catastrophe !
  • Ce type est une tête de linotte qui écoute un mot sur deux de ce que tu lui racontes, mais je l’aime bien quand même.
  • « Je voudrais bien en pouvoir faire autant ; mais dans le malheur où je suis d’avoir une santé et une tête de linotte, je ne pouvais avoir de plus grande consolation que la bonté que vous avez eue d’égayer mon régime par la compagnie que vous m’avez tenue à Paris. » (Voltaire)

Origine de l’expression « tête de linotte »

La linotte est un oiseau dont le nom est tiré du lin car il en aime le grain (ce nom peut être repéré dès le XIIIe siècle). C’est en effet un oiseau granivore. Cet oiseau, comme les autres, est considéré comme étourdi, crédule, peu averti des dangers de la nature. On dit autrement à un étourdi qu’il a une « cervelle d’oiseau ». La comptine dit bien :

  • Alouette, gentille alouette,
    Alouette, je te plumerai. 

L’usage de cette expression remonte au moins au XVIIe siècle (voir teste de linotte sur Gallica). Elle est relevée par la première le Furetière ou la première édition du Dictionnaire de l’Académie française. L’adjectif « étourdi » a d’ailleurs influencé le nom de l’étourneau. Les linottes sont des oiseaux du genre Linaria. La linotte mélodieuse (Linaria cannabina) est l’espèce commune en France : elle est notamment reconnaissable au plumage rouge de son torse à la saison chaude.

tete de linotte expression
Image par Kathy Büscher

Voir ici : quelle est l’origine de l’expression « tranquille comme Baptiste » ?

À lire

  • Sylvie Claval, Claude Duneton, Bouquet des expressions imagées
  • Dictionnaire historique de la langue française (Robert)