362 Vues
Enregistrer

Eschatologie : définition · exemples · synonymes · étymologie

Publié le 02/10/2022 (m.à.j* le 15/03/2024)
0 commentaire

Définition d’eschatologie

(Nom féminin). Eschatologie signifie : la partie de la théologie qui porte sur les fins dernières, c’est-à-dire sur ce qu’enseignent les écritures sur le devenir du monde à la fin des temps. Dans le christianisme plus spécifiquement, l’étude des événements qui se produiront à la seconde venue du Christ, au moment du Jugement dernier, et sur la destinée de l’humanité. Elle s’appuie sur les prophéties. Plus largement, l’eschatologie permet au croyant de déterminer sa conduite selon ce qu’il se passera à la fin des temps.

En dehors de la religion, l’eschatologie peut désigner, par extension, les discours sur ce qu’il adviendra de l’homme et du monde lorsque certains processus historiques auront abouti, ou lorsque certains groupes auront accompli leur mission historique, comme on peut les trouver dans certaines idéologies, comme le marxisme.

Le millénarisme, la croyance selon laquelle le messie reviendra sur terre pour un règne de mille ans, est apparenté à l’eschatologie.

Synonymes

Discours sur les fins dernières. Ce terme n’a pas vraiment de synonymes.

Exemples

  • Ce théologien a écrit un grand traité d’eschatologie où il affirme que les actes de chaque homme seront pesés à la fin des temps.
  • Cette idéologie proposait une eschatologie si séduisante qu’elle lui gagna des millions de partisans.
  • Le livre de l’Apocalypse, le dernier livre du Nouveau Testament, a nourri l’eschatologie chrétienne.
  • Dans l’eschatologie produite par la mythologie nordique, le monde des dieux prendra fin au ragnarök.
  • Ce physicien a proposé une étrange eschatologie scientifique dans son livre sur la fin de l’univers.

Étymologie

Ce terme rare vient du grec eskhatos, ἔσχατος, « qui est à l’extrémité, extrême, dernier, qui est au plus haut degré », auquel a été ajouté le suffixe -logie, dérivé de logos, λόγος, « discours, raison ». Ce terme ne date que du XIXe siècle en français (on le trouve par exemple dans un article de La France littéraire de 1834). L’adjectif « eschatologique » est aussi dans l’usage, dans des contextes savants.