160 Vues
Enregistrer

« Vigilant » ou « vigilent » ? (orthographe) ✍️

Publié le 18/12/2017
8 commentaires

Orthographe

On écrit : vigilant. Vigilant est un adjectif qui signifie « qui veille avec attention, avec beaucoup de soins, qui porte une attention soutenue à quelqu’un ou à des faits ». Le verbe lié est « veiller ». Cet adjectif vient en effet du latin vigilans, « attentif, soigneux », lui-même participe présent de vigilare, « veiller » (de là la terminaison en -ant, qui signale celle des participes présents).

Exemples

  • La gardienne restait adossée à sa cabine, vigilante, prête à bondir à la vue de la première infraction au règlement du jardin.
  • Mais les membres du gouvernement ont chacun promis d’être à l’avenir plus vigilants, notamment du fait de la crise qui se déclarait de nouveau.
  • Au bonheur de tous, elles s’étaient montrées très vigilantes, si bien que le séjour fut une félicité de deux semaines.
  • Une clef vigilante a, pour cette journée,
    Dans le cèdre enfermé sa robe d’hyménée,
    Et l’or dont au festin ses bras seraient parés,
    Et pour ses blonds cheveux les parfums préparés. (Chénier, La Jeune Tarentine)
  • Jadis ayant souvent pensé avec terreur qu’un jour il cesserait d’être épris d’Odette, il s’était promis d’être vigilant et, dès qu’il sentirait que son amour commencerait à le quitter, de s’accrocher à lui, de le retenir. (Proust, À la recherche du temps perdu)

Remarque

Il existe aussi l’adverbe « vigilamment », dont l’emploi est rare car « avec vigilance » lui est préféré. Exemples :

  • Il faut un clergé dont l’étiage concorde avec le niveau des fidèles; et certes, la Providence y a vigilamment pourvu (Huysmans, En Route)
  • Il va de soi que si ces indigènes n’étaient pas des Guaharibos, mais des Quivas, — et précisément ceux d’Alfaniz, — leur présence eût constitué le plus grave des dangers. Aussi, Parchal et Valdez surveillaient-ils vigilamment les berges, et ne laissaient plus leurs hommes descendre à terre. (Verne, Le superbe Orénoque)

À lire en cliquant ici : faut-il écrire « maintien » ou « maintient » ?