324 Vues
Enregistrer

À temps plein ou à plein temps ?

Publié le 09/11/2022
0 commentaire

On écrit : « à temps plein » ou « à plein temps ». Il n’y a pas de différence entre ces deux locutions qui veulent dire la même chose et qui sont présentes toutes deux dans les dictionnaires usuels. Toutes deux sont par exemples employées dans diverses dispositions du droit du travail français. Elles renvoient toutes deux, dans le vocabulaire du monde du travail, aux emplois dont la durée du travail hebdomadaire est celle fixée par la loi. On peut aussi dire « à temps complet » qui a le même sens. Toutes ces locutions s’opposent à « temps partiel ». Elles sont rarement employées par métonymie pour désigner le travailleur qui occupe de tels emplois, et rarement aussi comme adjectifs.

« Plein temps » a peut-être une connotation moins bureaucratique qu’à « temps plein », et est peut-être plus naturellement employé dans d’autres contextes que le travail (« ils s’occupent de leur fils à plein temps »). Toutefois, « temps plein » semble être beaucoup plus courant (bien plus de résultats renvoyés par Google que pour « plein temps »). Étonnement, les résultats de Google NGram relèvent que l’usage de ces deux expressions est apparu au même moment (aux alentours des années 1950) et qu’elles se font concurrence à quasi-égalité l’une avec l’autre.

Remarque : il n’y a pas de règle pour le pluriel de ces termes.

Remarque 2 : un film d’Éric Gravel de 2022 mettant en scène une mère qui cherche un emploi pour élever ses deux enfants a été nommé À plein temps.

Le Bon Usage relève une tournure sortie d’usage : il pleut ou il neige à plein temps (« sans arrêt » ou « abondamment », très rare).

Exemples

  • Cette entreprise propose de nombreux emplois à plein temps pour les jeunes sortis d’école.
  • Je travaille à temps plein dans une entreprise de services informatiques.
  • Ce centre de santé emploie à temps plein une kinésithérapeute, ainsi qu’un psychologue.
  • Ce joueur de football se dévoue à plein temps à son équipe sur le terrain.