S’acagnarder : définition · synonymes · étymologie

Définition. (Verbe). S’acagnarder signifie  : être paresseux, s’installer dans une vie indolente, rester oisif.

Ce verbe est très rare et ne sera pas compris par la plupart des locuteurs. Il est peut-être encore employé dans certaines régions de la francophonie.

 

Synonymes de « s’acagnarder »


Paresser, fainéanter, traîner, perdre son temps, lézarder,  flemmarder.

 

Antonymes


Agir, bûcher, travailler.

 

Exemples


Tout le long du jour, elle traînaillait de chaise en chaise, ne pouvant aller, à cause du froid, s’acagnarder au soleil, ou bien elle tournait et retournait sans relâche dans la cuisine et dans sa chambre.

Lavergne, Jean Coste

 

Je venions de nous taper dans la main, quand mon acheteur me dit qu’il avait besoin de quelqu’un pour conduire ses bœufs à Coutances (il allait voir, lui, un de ses oncles malade à Muneville-le-Bengar, et c’est alors que le berger, qui s’acagnardait et buvait au bord de l’âtre, se proposa.

Aurevilly, L’Ensorcelée

 

Il tomba malade, en effet. Il prit l’habitude de s’acagnarder devant l’écluse entre deux vergnes haut ébranchés qu’il avait vus tout petits ; silencieusement, il regardait l’eau moirée, l’eau toujours jeune dont le soleil faisait scintiller les rides.

Pérochon, Les Creux de maison

 

Étymologie de « s’acagnarder »


Le terme est dérivé d’un adjectif du Français du Nord, cagnard, qui signifie « fainéant, indolent ». Un cagnard est donc un indolent, un fainéant, une personne marginale (le terme a un deuxième sens beaucoup plus courant en argot français, « lieu ensoleillé », « très forte chaleur »). Il serait dérivé de cagne, « chien de mauvaise race » (le latin canis veut dire chien). 

À lire en cliquant ici : d’où vient le mot farniente ?

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.