Altruiste : définition · synonymes · exemples · étymologie

Définition.(Adjectif). Altruiste signifie : qui se soucie des autres de façon désintéressée, qui cherche l’intérêt d’autrui.

En sport : qui se dévoue à son équipe, qui n’essaie pas de tirer la couverture à soi. 

 

À LIRE EN CLIQUANT : que signifie « amphigourique » ?

 

Synonymes d’ « altruiste »


Bon, charitable, désintéressé, généreux, humain, philanthrope ;

 

Antonymes


Égoïste.

 

Exemples


Les lois économiques n’unissent que dans une certaine mesure les intérêts particuliers à l’intérêt général ; elles les opposent aussi bien souvent. Lorsque ces intérêts sont contraires, les sentiments altruistes peuvent intervenir pour apaiser le conflit ou pour en diminuer l’acuité

Adolphe Landry, Principes de morale rationnelle

 

La foule peut devenir cruelle, mais elle est surtout altruiste et tout aussi facilement entraînée à se dévouer qu’à détruire. 

Gustave Le Bon, Psychologie du socialisme

 

« Les jeunes entrepreneurs aspireraient à moins d’égoïsme économique, à une idéologie du partage et du don, avec une forme de désintéressement », analyse-t-il, soulignant néanmoins la nécessité d’apparaître comme altruiste « pour se légitimer auprès du consommateur » et « un effet de mode de l’entrepreneuriat responsable ».

Lesechos.fr

Le milieu allemand évoque sa vision altruiste du football et l’intense concurrence à laquelle il est confronté à Manchester City.

Lequipe.fr / l’adjectif est assez courant dans le langage du football

 

Étymologie d’ « altruiste »


Ce terme est l’adjectif dérivé d’« altruisme », concept qui est peut-être une création du philosophe français Auguste Comte (1798 – 1857) ou de l’un de ses professeurs (Andrieux), sur le latin alter, au sens d’« autrui », alors qu’égoïsme est formé sur le latin ego, « moi ».

Je passerai aussi très-légèrement sur un mot nouveau dont M.Andrieux vient sans doute d’enrichir la langue : l’altruisme, par opposition à l’égoïsme […]

Lettres champenoises, ou Correspondance politique, morale et littéraire, adressée à Mme de ***, à Arcis-sur-Aube, 1820

 

L’altruisme désigne en général à la bienveillance d’un individu pour ses semblables, ou la tendance à subordonner son propre intérêt à celui des autres ou à celui d’une communauté.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.