Antithèse : définition simple et exemples | Figure de style

Adrian

http://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. MOHAMED BALLOUKI dit :

    merci infiniment pour ce beau travail !!!!

  2. anti-com dit :

    Je ne suis du tout d’accord avec cette définition de l’antithèse:
    – « Etre ou ne pas être », ce sont des options, comme « manger ou ne pas manger », ce n’est pas une opposition, ni même une figure de style
    – « Une obscurité tombait sur la clarté des étoiles », pareil, ce n’est ni une anti-thèse, ni même une figure de style, comme « J’ai posé un stylo noir sur une table blanche », c’est au mieux un petit clin d’oeil

    Une antithèse marque une véritable opposition, la coexistence de deux idées diamétralement opposées, établissant un paradoxe:
    – « Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie. »
    – « Ver de terre amoureux d’une étoile »
    – « Innocent dans un bagne, ange dans un enfer » (double antithèse)

    « Etre ET ne pas être » serait une antithèse. « Les étoiles brillaient d’obscurité » aussi.

    • Adrian dit :

      J’ai du mal à comprendre votre commentaire…En quoi être ou ne pas être, se suicider ou non, n’est pas une alliance de contraires ?
      Je veux bien que la qualité littéraire de mon exemple « Une obscurité tombait sur la clarté des étoiles » soit mauvaise, mais il se comprend à l’aide de l’oxymore de Corneille duquel je l’ai dérivé.
      Votre deuxième exemple n’est pas une antithèse.

      • anti-com dit :

        Ce n’est pas un alliance, c’est une juxtaposition, l’exposition de deux options bien disjointes, il n’y a aucun lien entre elles. L’antithèse est un rapprochement forcé au mépris de la sémantique, c’est cette friction qui lui donne son intérêt.

        Dans mon deuxième exemple, le ver de terre et l’étoile sont deux extrêmes inconciliables et pourtant associés par l’amour de l’un pour l’autre. Un lien, l’antithèse, existe donc bien entre deux idées contraires/opposées/éloignées.

        C’est ça pour moi une antithèse: un pont entre les contradictions.

        • Adrian dit :

          Vous avez une interprétation très personnelle et très restrictive de l’antithèse. C’est votre droit. L’antithèse est, en général, le rapprochement de deux idées opposées. « Être ou ne pas être » n’est pas une simple juxtaposition puisque cette phrase ouvre une méditation sur le suicide. Il est très audacieux d’avancer que la réplique d’Hamlet a une même valeur que « Quelle belle journée pour aller au restaurant OU aller à la piscine ».

          Je ne parlais pas de « Ver de terre amoureux d’une étoile », qui figure dans les exemples que je propose, mais de « Les étoiles brillaient d’obscurité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *