122 Vues
Enregistrer

« Courir » ou « courrir » ? orthographe

Publié le 26/08/2018 (m.à.j* le 28/11/2022)
0 commentaire

On écrit : courir. En effet, quand il faut faire couRt, il faut couRir !  En revanche, la forme conjuguée de courir prend deux « r » au futur simple de l’indicatif et au conditionnel présent. Il faut insister dans la prononciation sur la présence des deux « r ». L’étymologie de courir nous trompe sur son orthographe actuelle. « Courir » vient du latin currereCependant, la forme courre a été rapidement supplantée en français par courir (XIIIe siècle). 

Courir au futur simple de l’indicatif : 

  • Je courrai
  • Tu courras
  • Il courra
  • Nous courrons
  • Vous courrez
  • Ils courront

Courir au conditionnel présent : 

  • Je courrais
  • Tu courrais
  • Il courrait
  • Nous courrions
  • Vous courriez
  • Ils courraient

Exemples : 

  • « Rien ne sert de courir ; il faut arriver à point » est une célèbre morale de Jean de La Fontaine tirée de sa fable Le Lièvre et la Tortue.
  • Enfant, j’aimais courir dans les rues à la recherche de quelque bêtise à faire.
  • Courir chaque matin permet d’améliorer son endurance, mais risque peut-être d’avoir une influence négative sur les genoux.
  • J’avais couru à travers champs pour rejoindre le village au plus vite.
  • Adieu ; venez donc à Grenoble ; nous courrions les montagnes, nous nous amuse­rions, nous chasserions […] (Stendhal, Correspondance)
  • — Mais c’est utile, Summy. Pendant qu’ils courront le monde, nous, nous garderons leur maison. (Verne, Le Volcan d’or)
    • Troisième personne du pluriel du futur simple.
  • Je courais à travers les rues de Paris, couché sur les moelleux coussins d’un brillant équipage. (Balzac, La Peau de chagrin)
    • Ici, avec un seul « r », pour la première personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif.

À lire en cliquant ici : faut-il écrire « j’ai dit » ou « j’ai dis » ?