349 Vues
Enregistrer

Domaine de compétence ou compétences ? orthographe

Publié le 15/11/2022
0 commentaire

On écrit : domaine de compétence ou de compétences. Les deux nombres, singulier ou pluriel, sont admis. En effet, les deux ont du sens : le complément du nom « compétence » (au singulier) peut servir à déterminer le genre de domaine dont on parle (un domaine de quoi ? de compétence, qui peuvent être plusieurs), ou à renvoyer, au pluriel, à chaque compétence individuellement (un domaine dans lequel j’ai de multiples compétences). Les deux nombre semblent d’ailleurs se faire concurrence, bien que le pluriel semble être plus courant, parce qu’il est peut-être plus logique aux yeux des usagers : la notion de domaine renvoie spontanément à un vaste ensemble dans lequel sont classées plusieurs compétences. Cette locution est surtout employée dans le vocabulaire de la formation professionnelle (tout comme « bilan de compétence(s) »), où l’on présente souvent aux participants les différentes compétences qu’ils doivent acquérir pour exercer leur profession (on les « définit » afin de les guider dans leurs carrières).

Remarque : dans une langue soignée et quelque peu vieillie, « le domaine » de quelqu’un est tout ce qui relève de ses compétences. « Cette question n’est pas de mon domaine, vous devriez vous adresser à l’informaticien ».

Exemples

  • Ce ministre est très critiqué par les sycophantes de service car il n’a pas su rester dans son domaine de compétence lors de la dernière crise.
  • Le domaine de compétences de cette agence d’architecture s’étend à tous les établissements accueillant du public, comme les piscines.
  • Cet institut de formation propose aux salariés d’atteindre l’excellente dans leur domaine de compétence.
  • Certains individus sont très doués dans leurs domaines de compétences, mais sont catastrophés lorsqu’ils doivent déployer des savoir-faire nouveaux.
  • Cet avocat a pour domaine de compétences le droit de la famille et le droit de la consommation.
  • Il travaillait auparavant dans la sûreté ferroviaire à la SNCF : « Je voulais changer de domaine de compétence […] (Letelegramme.fr / le mot est ici employé comme synonyme, à connotation « administrative » de « métier »).