386 Vues
Enregistrer

« En amont » & « en aval » : différence et définitions

Publié le 03/03/2018 (m.à.j* le 24/02/2024)
12 commentaires

« En amont » et « en aval » sont à comprendre selon la direction d’écoulement des cours d’eau.

En amont : vers la source

La partie du cours d’eau située entre le point duquel on se place et la source du cours d’eau. C’est la partie du cours d’eau qui est avant un certain point. Aller en amont d’un cours d’eau signifie donc se diriger dans la direction de la source d’un cours d’eau. Tours est en amont d’Angers, Melun est en amont de Paris. Le mot a été formé sur mont, auquel on a ajouté la préposition à (littéralement « à mont », c’est-à-dire « au mont »). Il a été employé comme adverbe. Par métaphore, « être en amont de quelque chose » signifie être avant quelque chose, être plus près de l’origine de quelque chose, être avant dans un processus.

Exemples avec « en amont »

  • Orléans se situe en amont de Blois sur la Loire.
  • Le Coup d’État a réussi, car l’esprit du peuple avait été préparé en amont par une intense campagne de propagande.
  • « Ils gagnèrent le courant. Là, comme ils maintenaient la barque, la laissant descendre au fil de l’eau, mademoiselle Antoinette prétendit qu’en amont de la rivière les îles étaient plus désertes et plus ombreuses. » (Zola, Contes à Ninon)

Voir ici : « fleuve » et « rivière » : quelle différence ?

En aval : vers l’embouchure

L’aval est la partie du cours d’eau située entre le point duquel on se place et l’embouchure du cours d’eau. C’est la partie du cours qui est après un certain point. Aller en aval d’un cours d’eau signifie donc se diriger dans la direction de l’embouchure d’un cours d’eauUn cours d’eau coule d’amont en aval. Rouen est en aval de Paris, Valence est en aval de Lyon. C’est lorsque l’on est tourné vers l’aval que l’on détermine les rives gauche et droite d’un fleuve. Le mot a été formé sur val (vallée), auquel on a ajouté la préposition à (littéralement « à val », c’est-à-dire « au niveau du val »). On utilise parfois la locution au sens métaphorique « être en aval de quelque chose », c’est-à-dire être à une étape ultérieure de quelque chose.

Exemples avec « en aval »

  • On avait une vue en aval, sur cette forêt de cimes blanches qui striaient l’horizon. 
  • « Beaucoup s’arrêtaient le long des parapets à voir passer les trains de bois sous les arches, circuler les bateaux, ou bien à contempler le magnifique point de vue qu’offrait la Seine en aval du pont, la Seine côtoyant à droite la longue file des bâtiments du Louvre, à gauche le grand Pré-aux-Clercs, rayé de ses belles allées de tilleuls, encadré de ses saules gris ébouriffés et de ses saules verts pleurant dans l’eau, puis, sur chaque bord, la tour de Nesle et la tour du Bois, qui semblaient faire sentinelle aux portes de Paris comme les géants des romans. » (Nerval, La Main enchantée, Le Pont neuf)
  • Au-dessous du château et en aval de la Salle verte, nous avions un vieux moulin alimenté par un canal d’origine moresque et toujours bien entretenu, qui nous amenait les eaux de la belle source de la Dardenne.(Sand, Confession d’une jeune fille)