« Censé » et « sensé » sont des homophones : ces mots se prononcent de la même manière, mais ils n’ont pas le même sens, ce qui peut prêter à confusion. En effet, ces deux termes sont souvent confondus. 

Cet article vous permettra de faire la différence.

 

Censé 


Cet adjectif signifie « supposé », « considéré », « réputé ». Il est toujours suivi d’un infinitif (on est censé faire quelque chose). 

« Censé » est formé à partir du verbe latin censere, qui signifie « estimer, évaluer », « évaluer la fortune et le rang », « recenser, juger», qui est devenu le verbe « censer » en français, qui signifie « aviser ». On utilise encore aujourd’hui un autre mot de la même famille, le cens, l’impôt que l’on devait autrefois payer pour être électeur.

Astuce :

pour savoir si l’on doit écrire « censé », il faut essayer de le remplacer par « supposé ». Si la phrase est toujours correcte, alors il faut écrire « censé ».

 

Exemples :

Nul n’est censé ignorer la loi.

-> Nul n’est supposé ignorer la loi. 

Elle est censée venir pour dîner.

-> Elle est supposée venir pour dîner.

Ils sont censés me déposer leur dossier avant la date butoir fixée à vendredi.

-> Ils sont supposés me déposer leur dossier avant la date butoir fixée à vendredi.

 

Strouvilhou était un pensionnaire libre, qui tourmentait beaucoup les parents de Laura à cette époque. Il était censé suivre des cours, mais, quand on lui demandait : lesquels ? ou quels examens il préparait, il répondait négligemment :

Je varie.

Gide, Les Faux-Monnayeurs

 

L’idée que je pris de Venise d’après un dessin du Titien qui est censé avoir pour fond la lagune, était certainement beaucoup moins exacte que celle que m’eussent donnée de simples photographies.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Censé n’est pas pour autant synonyme de supposé : on ne peut pas toujours remplacer « supposé » par « censé ».

Exemple :

On a longtemps supposé que de la vie se trouvait sur la Lune. 

-> On a longtemps censé que de la vie se trouvait sur la Lune. 

 

Sensé


Cet adjectif signifie « qui a du sens », « plein de bon sens », « réfléchi », « raisonnable ».

« Sensé » est en effet dérivé de « sens ». Son antonyme est « insensé ».

Exemples :

Cette proposition me semble tout à fait sensée.

-> Cette proposition me semble tout à fait raisonnable.

-> Ce proposition me semble tout à fait supposé

Le candidat a présenté un programme sensé, ce qui a rassuré ses électeurs. 

-> Le candidat a présenté un programme réfléchi, ce qui a rassuré ses électeurs. 

Être un enfant ne l’empêche pas de dire des choses sensées !

-> Être un enfant ne l’empêche pas de dire des choses pleines de bon sens !

Bref, à chaque nouvelle année, les bonnes résolutions sont censées être sensées !

 

Pendant que vous les verrez tomber presque tous d’eux-mesmes, et que vous verrez la religion se soustenir par sa propre force, vous connoistrez aisément quelle est la solide grandeur, et où un homme sensé doit mettre son esperance.

Bossuet

 

Le lieu est sensé autant que la date. Emmanuel Macron recevra le président russe, Vladimir Poutine, au fort de Brégançon, le 19 août, cinq jours avant l’ouverture à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) du sommet du G7, réunissant les chefs d’Etat ou de gouvernement des principales puissances économiques démocratiques.

Lemonde.fr