153 Vues
Enregistrer

Exhalaison : définition · exemples · synonymes · étymologie

Publié le 02/01/2019 (m.à.j* le 24/09/2022)
0 commentaire

Définition. (Nom féminin). Une exhalaison est : une odeur, un gaz, une vapeur, un effluve qui émane d’un corps ou qui se dégage d’un lieu. On parle par exemple « d’exhalaisons pestilentielles » pour désigner les odeurs désagréables produites par un corps en décomposition. L’exhalaison est donc accompagnée d’une certaine insalubrité, ou d’une certaine toxicité

Synonymes : émanation, effluve, fumet, odeur, senteur, haleine, relent, puanteur, bouffée.

Étymologie : ce terme rare est dérivé du verbe « exhaler », lui-même dérivé du latin exhalatio, « action d’exhaler, de rendre l’âme ». 

Exemples avec exhalaison :

  • Cette chambre restée trop longtemps fermée dégageait d’horribles exhalaisons.
  • Sa colère embaumait l’atmosphère d’exhalaisons furieuses.
  • La terre se fendait de toutes parts. L’herbe était brûlée, des exhalaisons chaudes sortaient du flanc des montagnes, et la plupart des ruisseaux étaient desséchés. (Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie)
  • Monseigneur ! Monseigneur ! criait Monsoreau, n’allez pas dans cette serre, il y a de mortelles exhalaisons, des fleurs étrangères, qui répandent les parfums les plus vénéneux. (Dumas, La Dame de Monsoreau)
  • […] sur cette table graisseuse, on voyait une bouteille à demi remplie d’eau, deux assiettes fêlées, la moitié d’un pain de six livres, durci comme du biscuit de mer, puis formant milieu, un plat de faïence ébréché, contenant des bribes de charcuterie rance, dont l’exhalaison rendait plus nauséabonde encore l’odeur aigre et fétide répandue dans l’appartement. (Gilbert et Gilberte, Eugène Sue)
  • Le moyen le plus efficace de préserver les vivants de la contagion de la mort par les exhalaisons des cadavres, par l’assimilation de l’air, des eaux et des plantes aux principes putrides de ces dissolutions. (Sand, Autour de la table)
  • Les jambes en l’air, comme une femme lubrique,
    Brûlante et suant les poisons,
    Ouvrait d’une façon nonchalante et cynique
    Son ventre plein d’exhalaisons. (Baudelaire, Les Fleurs du mal, Une Charogne)
  • Un silence de mort tomba. Toutes, brusquement, avaient replongé dans leur cuisine ; et il ne montait plus, du boyau noir de l’étroite cour, que la puanteur d’évier mal tenu, comme l’exhalaison même des ordures cachées des familles, remuées là par la rancune de la domesticité. (Zola, Pot bouille)
  • Il sentait monter autour de lui comme une exhalaison légère et inflammable (Romains, Les Copains)