571 Vues
Enregistrer

« Fini les… » en début de phrase : accord

Publié le 25/11/2022
0 commentaire

On le choix d’accorder ou non le participe passé « fini » placé en tête de phrase. Il n’y a pas de règle sur la question, car cette phrase elliptique peut abréger deux types de formule. On n’accorde le participe passé pas si l’on considère que « fini les » est une variante de « c’est fini les ». Le sujet est alors le pronom neutre « ce » (ou cela). Exemple :

  • Fini les vacances, il faut se remettre au travail maintenant ! ⇔ C’est fini, les vacances ! Il faut se remettre au travail maintenant.
  • Avec de la lecture et des dictées, fini les fautes d’orthographe ! ⇔ Avec de la lecture et des dictées, les fautes d’orthographe, c’est fini !
  • Fini la loi du silence, grâce à la décision de nombreuses victimes de témoigner devant les médias ⇔ Grâce à la décision de nombreuses victimes de témoigner devant les médias, la loi du silence, c’est fini !

On accorde si l’on considère que le participe passé a pour sujet le nom ou le groupe nominal qui suit. L’Académie française penche plutôt la variabilité (le Larousse, entre autres, ne se prononce pas).

  • Tu t’es fait une grosse fracture, mon pauvre ! Finies les balades, repos toute la journée, désormais ! ⇔ Les balades sont finies.
  • Finie la période de difficile austérité pendant laquelle on manquait de tout. ⇔ La période de difficile austérité pendant laquelle on manquait de tout est finie.
  • Finie la ristourne sur les carburants, les automobilistes vont devoir de nouveau payer leurs pleins plein pot ⇔ La ristourne sur les carburants est finie […]

La même liberté est laissée à propos de « terminé » employé en tête de phrase. Ces formules appartiennent au langage oral, à la langue de la presse ou de la publicité, et il convient de les éviter quand un niveau de langue soutenue est demandé.

À lire en cliquant ici : faut -il accorder « sans pareil » ?