109 Vues
Enregistrer

Infrangible : définition simple, courte et exemples

Publié le 02/01/2019 (m.à.j* le 19/08/2022)
0 commentaire

Infrangible signifie : incassable, indestructible, impérissable et, par extension, solide. C’est un terme rare.

Synonymes : solide, résistant, immuable, ferme, indestructible, indéfectible, impérissable, durable, dur, incassable, robuste. 

Antonyme : fragile.

Étymologie : il est composé du préfixe « -in » et de l’adjectif d’ancien français frangible « qui se brise, facilement, friable », dérivé du latin frangere, « briser, rompre, fracasser, mettre en pièces ». Il est relevé sous la forme infragible au XVe siècle. 

Exemples avec infrangible  :

  • les âmes infrangibles ne peuvent être dévoyées.
  • Ces deux mystérieux personnages semblaient liés par des liens infrangibles.
  • Encore qu’elle bût jusqu’à en mourir, pour oublier l’abominable vie qu’elle menait, elle n’avait pu se résigner à cette abdication d’elle-même, à cette geôle infrangible, à cet odieux métier qui n’admettait ni répugnance, ni lassitude. (Huysmans, Marthe, histoire d’une fille)
  • Il avait également été pressuré par d’infrangibles remords, par d’insatiables peurs. (Huysmans, Là-bas)
  • […] tous les détails enfin de cette ribote scandaleuse de tortures dont le seul pressentiment consume les extatiques, étaient impitoyablement distincts et discernables, fixés à jamais dans le temps et dans l’espace, ankylosés par un infrangible vouloir. (Bloy, Le Salut par les Juifs)
  • Aussi ces lourds Géants, las de leur force exsangue,
    Ces Esclaves qu’étreint une infrangible gangue,
    Comme il les a tordues d’une étrange façon ; (De Heredia, Les Trophées, Michel-Ange)
  • Viens. Partout tu verras, par les landes d’Arèz,
    Monter vers le ciel morne, infrangible cyprès,
    Le menhir sous lequel gît la cendre du Brave; (De Heredia, Les Trophées, Bretagne)
  • «Soigner» les cœurs brisés après une rupture à l’aide de substances pharmacologiques. Plus pragmatiquement, aider des personnes à s’extraire d’une relation inappropriée leur semblant infrangible. Bref, «médicaliser l’amour», et les sentiments qui y sont rattachés. (Olivier Dessibourg, Des remèdes médicamenteux pour les cœurs brisés, Letemps.ch, 13 février 2015)
  • Prendre la route, depuis le XXe siècle, c’est prendre la voiture. Philippe Artières, historien du contemporain et observateur du quotidien ordinaire, propose un corpus d’une cohérence infrangible, et l’agence, le dispose, selon un parcours pensé, oui, comme une mise en scène d’exposition. (Christine Bini, «Des routes» : prendre la route n’est jamais anodin, 2 septembre 2018, laregledujeu.org)