475 Vues
Enregistrer

« Je t’ai ajoutée » ou « je t’ai ajouté » ? (à une femme – grammaire)

Publié le 03/11/2022 (m.à.j* le 15/03/2024)
4 commentaires

On écrit : « je t’ai ajoutée » si l’on s’adresse à une femme ou une fille. En effet, on accorde le participe passé employé avec l’auxiliaire « avoir » avec le complément d’objet direct (COD, qui répond à la question qui ? que ? quoi ?) lorsque celui-ci est placé avant l’auxiliaire. Or, cette règle s’applique dans le morceau de phrase « je t’ai ajoutée ». En effet, le pronom « t’ » est le COD du verbe « ajouter ». Je t’ai ajoutée ⇔ J’ai ajoutée qui ? « T’ », c’est-à-dire « toi », une femme ou une fille. Puis que le COD est féminin, il faut accorder au féminin le participe passé : « ajoutée ». De la même manière, on écrirait « je vous ai ajoutées » si « vous » renvoyait à plusieurs femmes.

Dans le français oral de tous les jours, on dit souvent : « je t’ai ajouté [un peu de sel, par exemple] » pour dire « j’ai ajouté pour toi [un peu de sel] ». Mais ce tour ne convient pas à la langue écrite. Il faut préférer des périphrases (j’ai ajouté à ta soupe un peu de sel).

« Ajouter quelqu’un à quelque chose » est une tournure récente, qui se développe avec l’usage d’internet (sur le modèle de l’anglais « add to the groupe »), où l’on peut « ajouter » des gens à des groupes de discussion, à des parties de jeux vidéos en ligne, etc.

Exemples :

  • Anaïs, je t’ai ajoutée à la conversation sur WhatsApp !
    • le COD « t » renvoie à Anaïs, une femme, il faut donc accorder le participe « ajoutée » au féminin. « […] à la conversation WhatsApp » est complément second.
  • Je t’ai ajoutée à la liste des gourmands qui pourront assister au cours de cuisine de samedi.
  • Je t’ai ajoutée à ce fil pour que tu puisses nous présenter ton point de vue sur cette question ?

Vous devez cliquer ici pour lire l’article : « je t’ai vue » ou « je t’ai vu », comment l’écrire quand on s’adresse à une femme ?