Virelangues : 200 phrases difficiles à prononcer

Un virelangue est une phrase ou un texte construit avec des sonorités qui se répètent pour que sa prononciation devienne difficile. En d’autres termes, le virelangue est une phrase difficile à prononcer. 

Les virelangues sont souvent des textes artificiels qui permettent de travailler sa diction. L’exercice consiste à essayer de prononcer rapidement le virelangue et de ne pas manger ses mots.

Le virelangue est une forme extrême d’allitération (Richard Arcand).

Le linguiste Claude Hagège a proposé le synonyme « fourchelangue » (mais ce terme désigne plutôt désormais une langue imaginaire tirée des romans Harry Potter). On parle rarement de « trompe-oreilles ».

 

Liste de virelangues


 

En A

En haut la banane et en bas l’ananas.

Natacha n’attacha pas son chat Pacha qui s’échappa. Cela fâcha Sacha qui chassa Natacha.

Quatre-vingt-quatre blattes écarlates s’éclatent près des plats de pâtes et de patates avec un mille-pattes

En A et C

La cavale aux Valaques avala l’eau du lac et l’eau du lac lava la cavale aux Valaques.

 

En AR

L’autocar part tard, gare ! Gare à l’autocar ! Car l’autocar part dare dare quand l’autocar part tard.

 

En B

La belle boule bien bleue brille.

Brosse la bâche, baisse la broche.

Babette a fait bombance à bord du bateau de Bob.

J’ai bu un bien bon verre de bien bon vin blanc vieux.

Dans le hall du bal, Bill déballe des boules et des balles, mais une balle de Bill déboule du hall du bal.

Babylas baladin emballe bonnement des balles tandis que Babette ballerine étoile du corps de ballet se balance mollement sur le bout d’une barre de bois.

 

En Ch

Je cherche ces chiots chez Sancho.

La charmante Macha mâche en marchant.

Les chiens sont choux en Chine. Chouchous des chinois : les Pékinois s’en fichent, surtout en Mandchourie où les chows-chows mandchous rient.

 

En Ch/S

Six slips chics.

Suis-je chez ce cher Serge ?

Cinq chiens chassent six chats.

Serge cherche à changer son siège.

Cherchez ce chat chez ce cher Serge.

Je sèche ces cheveux chez ce cher Serge.

C’est sûr, ces seize chaises savent sécher.

Son chat Sacha chante sa chanson sans son.

La duchesse mit ses chaussettes à sécher sur une souche sèche.

Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches, archisèches ?

Un chasseur sachant chasser sans son chien doit savoir chasser avec son chien.

Il faut qu’un sage garde-chasse sache chasser tous les chats qui chassent dans sa chasse.

 

En CR

Croco le crocodile croque des croquettes.

Croque quatre crevettes crues et quatre crabes creux.

Que c’est crevant de voir crever une crevette sur la cravate d’un homme crevé dans une crevasse.

Le cricri de la crique crie son cri cru et critique car il craint que l’escroc ne le croque et ne le craque.

 

En D

Dites à Dédé de dire adieu sans se dandiner !

Au dindon le don des dents venant du daim est un don sans dédain au-dedans.

Mais un espadon à dédé donna dudule d’un don si doux donné fit son dada qu’il garda.

 

En D et B

Ah qu’il est beau le débit de lait
Ah qu’il est laid le débit de l’eau
Débit de lait si beau débit de l’eau si laid
S’il est un débit beau c’est bien le beau débit de lait

Charles Trenet

Des débiles déballent des boules, empilent des balles, épilent des boules.

 

En DI et DOU

Didon dîna, dit-on, du dos dodu de dix dodus dindons.

 

En Dou

Douze douches douces.

 

Avec le son è

Alerte, Arlette allaite !

Il reste treize fraises fraîches.

Gisèle gèle des aisselles sous l’échelle chez elle à Courchevel.

 

Avec le son en

Va t’en, Satan ta femme t’attend.

 

Avec le son eu

Deux yeux bleus pleurent sur les oeufs des bœufs peureux.

 

En F

Fausse facture falsifiée pour s’en foutre plein les fouilles.

Fait faire à Fabien fourbe et fautif force farces fausses et fantasques.

Il fit frire frite crue et fruits frais crus. Frite crue frite fut cuite et fruits frais crus frits furent cuits.

 

En FOI

Il était une fois une dame qui vendait du foie dans la ville de Foix. Elle se dit : « ma foi c’est la première fois et la dernière fois que je vend du foie dans la ville de Foix ! »

 

En G

Angèle et Gilles en gilet gèlent.

Le geai gélatineux geignait dans le jasmin.

 

En GÉ

Un généreux déjeuner régénérerait des généraux dégénérés.

 

En GR

Trois gros rats grattent et grillent dans la grosse graisse grasse.

Dis-moi, gros gras grand grain d’orge, quand te dégrogragrangraindorgeras-tu ? Je me dégrogragrangraindorgerai quand tous les gros gras grands grains d’orge se seront dégrogragrangraindorgés.

Graciles et gras quatre gros grands gredins grognons grignotent quatre gros grains grands. Trois grands gros grillons grattent la grise grève en grès, grignoti, grignoton, graines trouveront, graines grignoteront.

 

En J

Juste juge jugez Gilles jeune et jaloux.

Je veux et j’exige du jasmin et des jonquilles.

La jolie rose jaune de Josette jaunit dans le jardin.

 

Avec le son k

Qui a du caca kaki collé au culcul ?

Qu’est-ce donc que tu as commandé du coup ?

Quatre coquets coqs croquaient quatre croquantes coquilles.

Un clapotis clapotant crépitant caquetant capitule et calanche à la vue d’un képi.

Si ton bec aime mon bec comme mon bec aime ton bec, donne-moi le plus gros bec de la Province de Québec !

Un comte comptant ses comptes, content de son comté, raconte un conte, d’un comte con comptant des comptes mécontents, en contant un conte contant un comte con mécontent se contentant d’un compte con en mangeant son comté.

Coco, le concasseur de cacao, courtisait Kiki la cocotte. Kiki la cocotte convoitait un caraco kaki à col de caracul; mais Coco, le concasseur de cacao, ne pouvait offrir à Kiki la cocotte qu’un caraco kaki sans col de caracul. Le jour où Coco, le concasseur de cacao, vit que Kiki la cocotte arborait un caraco kaki à col de caracul il comprit qu’il était cocu.

Bernard Haller

 

En L

Lulu lit la lettre lue à Lille et Lola alla à Lille où Liliane lie le lilas (presque un tautogramme).

Le Dalaï Lama a la dalle à Lima et casse la dalle à Dallas. Du Lima au Mali et du Mali au Lima il lit mal, le Dalaï Lama. La lame de la lime limant l’aimant qui le lie à la lie de l’ami de Lima qui l’aima qui l’eut dit : c’est Dalí en lama, l’ami du Dalaï Lama de l’Himalaya.

 

En L et S

Lucie vocifère: « Lucifer, combien valent vos six fers? » « Lucie, ces six fers valent ces six verres », dit Lucifer. Lucie vocifère: « Lucifer! Vos six fers valent vos six verres? »

 

En M

Une meule moud mille moules molles.

Ma main moite de moire mauve mort la mer.

Même maman m’a mis ma main dans mon manchon.

La maman du manant manie nos manies maniaques sans manière.

Le mastoc moustique excité mastique Max, le mystique mexicain masqué.

Mille millions de merveilleux musiciens murmurent des mélodies multiples et mirifiques.

Mardi matin, ma mère mange malicieusement mes myrtilles mûres, mes meilleures mandarines, même mes mignonnes madeleines moelleuses.

 

Dînant d’amibes amidonnées
Mais même amidonnée l’amibe
Même l’amibe malhabile
Emmiellée dans la bile humide
L’amibe, ami, mine le bide…

Bobby Lapointe, Méli-mélodie

 

 

En N

Un ananas n’a ni nid ni ninas.

La nounou de Ninon ne dit ni oui ni non.

 

En O

La grosse cloche sonne.

Un original des originaux; un original qui ne veut pas de désoriginaliser ne se désoriginalisera jamais.

L’ouie de l’oie de Louis a ouï.
Ah oui ?
Et qu’a ouï l’ouïe de l’oie de Louis ?
Elle a ouï ce que toute oie oit …
Et qu’oit toute oie ?
Toute oie oit, quand mon chien aboie le soir au fond des bois, toute oie oit : Ouah ! Ouah !
Qu’elle oit, l’oie ! …

Raymond Devos, Ouïr

 

En OI

Poisson sans boisson est poison.

Je bois aux trois oies du bois du roi qui voit loi et droit à chaque fois qu’il parloit.

 

En ON

Onze oncles, onze ongles, on jongle. L’ongle de l’oncle, l’angle de l’ongle.

 

En OR

Le cordon décordant fait décorder la corde.

Quand un cordier cordant doit accorder sa corde,
Pour sa corde accorder six cordons il accorde,
Mais si l’un des cordons de la corde décorde,
Le cordon décordé fait décorder la corde,
Que le cordier cordant avait mal accordée.

L’énorme orme morne orne la morne vallée.

 

En OU

La mouche rousse touche la mousse.

 

En P

Papier, panier, piano.

Un plein plat de blé pilé.

La pipe au papa du Pape Pie pue.

Paul se pèle au pôle dans pile de pulls et polos pâles.

Petit pécheur, pars pour Paris, pour prêcher petit poisson pourri.

Petits pois font petit appétit. Petit à petit, petit appétit fait petit poids.

Un pêcheur pêchait sous un pêcher mais le pêcher empêcha le pêcheur de pêcher.

Papa boit dans les pins. Papa peint dans les bois. Dans les bois, papa boit et peint.

Paul se pèle au pôle dans sa pile de pulls et polos pâles. Pas plus d’appel de la poule à l’Opel que d’opale dans la pelle à Paul.

Un pâtissier qui pâtissait chez un tapissier qui tapissait demande s’il vaut mieux pâtisser chez un tapissier qui tapisse ou tapisser chez un pâtissier qui pâtisse.

Chez les Papous, il y a des Papous papas et des Papous pas papas et des Papous à poux et des Papous pas à poux. Donc chez les Papous il y a des Papous papas à poux et des Papous papas pas à poux et des Papous pas papas à poux et des Papous pas papas pas à poux.

Ah pourquoi Pépita sans répit m’épies-tu ? Dans le piteux puit Pépita pourquoi te tapis-tu ? Tu m’épies sans pitié car de m’épier Pépier te ne peux te passer.

Un pêcheur prépare pitance, plaid, pliant, pipe, parapluie, prend panier percé pour ne pas perdre petits poissons, place dans poche petit pot parfaite piquette, puis part pédestrement pêcher pendant période permise par police.

 

En P et B

Un plein banc de blancs pains et un banc plein de pains blancs près d’un bain plein.

 

En P et U

Il m’eût plus plu qu’il plût plus tôt.

 

En R

Le goret regardait la roue qui roulait.

Un dragon gradé dégrade un gradé dragon.

La roue sur la rue roule, et la rue sous la route reste.

Le drain du frein du train craint le grain et les brins de crin.

Rat vit riz, rat mis patte à ras, rat mis patte à riz, riz cuit patte à rat.

Trois bonnes grosses grasses grand-mères aux beaux gros bras blancs croquent trois gros ronds radis roses.

Trois gros rats gris dans trois gros trous creux ronds rongent trois gros croûtons ronds et trois très gros grains d’orge.

 

En S

Qui sont ces six singes suisses ?

Le singe sage passe, le linge sale pince.

Ciel, si ceci se sait ces soins sont sans succès.

Seize jacinthes sèchent dans six sachets sales. 

Ces cyprès sont si loin qu’on ne sait si c’en sont !

As-tu su si c’est ici que se situe l’issue de l’usine ?

Ces cerises sont si sûres qu’on ne sait pas si c’en sont.

Six souris sous six lits sourient sans soucis de six chats.

Si sa saucisse sent, ses six cent six saucisses sentent aussi.

Ces six saucissons-ci sont si secs qu’on sait sûr que c’en sont.

Je suis ce que je suis et si je suis ce que je suis, qu’est-ce que je suis.

Si six scies scient six cigares, six cent six scies scient six cent six cigares.

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? (Racine, Andromaque)

Sieur, le censeur, sans cesse sur son séant, s’assied seul sans souci sur son seau.

Si six sangues sont sur ses sourcils sans sucer son sang, ces six sangsues sont sans succès.

Ces six chauds chocolats-ci sont-ils aussi chauds quand ces six chocolats-là font leurs shows ?

La sole a salé son lit mais la mer a lavé le lit que la sole a salé et la sole rissole dans la casserole.

Cinq sacs de son six sacs de sciure sept seaux de sel savez à quoi ça sert ? À satisfaire celui qui le sait.

Sous chaque sac sale se cherchent chez Charles six chouettes moites par la sève suintante d’un sapin nain.

Cinq pères capucins, sains de corps et sains d’esprit, le corps ceint d’une ceinture, portaient sur leur sein le sous seing des saints capucins.

Madame est une suissesse, au sous-sol de sa maison elle chausse ses souliers secs saisit son sac et sort sur le seuil, seule dans le silence du soir, quand soudain elle aperçoit une scène sensationnelle !

Satan montant des cendres s’attend descendre mon thé. Sentant mon thé, je monte. Satan m’entendant monter, redescends cendres et mon thé, mais Satan s’étend, et cendres et mon thé descendent.

Six chérubins siciliens, juché sur six sièges, chuchotèrent ceci. Salut citoyen chaste et sage, au yeux chassieux et au sang chaud ! Sache chasser, chose aisée, ce chat sauvage, dessous ces souches de sauge fraîche !

 

En S et les sons as et k

Ces Basques se passent ce casque et ce masque jusqu’à ce que ce masque et ce casque se cassent.

 

EN S et le son p

Le respectable spectre du spectacle inspecte l’estrade esquintée.

 

En T

As-tu été à Tahiti ?

Dans ta tente ta tante t’attend.

Tata, ton thé t’a-t-il ôté ta toux ?

Ton tatou tatoué a tué ton toutou.

Agathe attaque Tac, Tac attaque Agathe.

Pourquoi donc tant de thym dans ce gratin de thon ?

Tata, ta tarte tatin tenta Tonton qui tâta ta tarte tatin.

Trois tristes tortues tournent sur trois toits gris en trottant.

Tu es tenté de téter les tétons de tata quand tonton n’est pas là.

Tu t’entêtes à tout tenter, tu t’uses et tu te tues à tant t’entêter.

Trente étroites truites et trois étroites truites font trente-trois étroites truites.

Toi, daim têtu, tu t’es totalement trompé, tant dans tes totems que dans tes attitudes tatillonnes devant tes deux doux totems.

 

En TON

Trois tortues trottaient sur un trottoir très étroit.

Écartons ton carton car ton carton tronque ton salon !

Si mon tonton tond ton tonton, ton tonton tondu sera.

Ton tonton, ton tata et Toutatis ont cherché à tâtons ta trottinette.

 

En T et K

Tic-tac tic-tac
Ta Katie t’a quitté
Tic-tac tic-tac
Ta Katie t’a quitté
Tic-tac tic-tac
T’es cocu, qu’attends-tu?

Cuite-toi, t’es cocu
T’as qu’à, t’as qu’à t’ cuiter
Et quitter ton quartier
Ta Katie t’a quitté
Ta tactique était toc
Ta tactique était toc

Boby Lapointe, Ta Katie t’a quitté

 

T’as ton tacot qu’a la cote, cocotte !
Qu’attend ton tacot qu’a la cote ?
Mon tacot qu’a la cote attend dans la côte que l’accostent des cocottes.
Et toc !

En T et R

Tas de riz, tas de rats. Tas de riz tentant, tas de rats tentés.

 

En TR

C’est trop tard pour le tram trente-trois.

 

En U

L’hurluberlu ahuri à la lune hurle.

La nuit réduit le bruit de la pluie sur les tuiles.

L’huile de ces huit huiliers huilent l’ouïe de l’huissier.

Si tu m’eusses cru, tu te fusses tu, te fusses-tu tu, tu m’eusses plus cru !

 

En V

C’est l’évadé du Nevada qui dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu’il dévalait pour s’évader, sur un vilain vélo volé, qu’il a volé dans une villa, et le valet qui fut volé vit l’évadé du Nevada qui dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu’il dévalait pour s’évader sur un vilain vélo volé.

Un représentant lève aux lèvres un verre de vin fin rouge trop vert. Tenté, il enfile vingt verres de vin vert et ivre, s’en va livrer cent vingt livres rouges de vins fins vers Anvers. Il file, vire et renverse les cent vingt livres rouges de vins fins par terre. Le libraire de Nevers vint et vit les livres de vins fins à l’envers et le représentant rouge à terre. Vert, le libraire vocifère: au diable Vauvert !

 

En V et R

Ce ver vert sévère sait verser ses verres verts.

 

En X

Cette taxe fixe excessive est fixée exprès à Aix par le fisc.

Le fisc fixe exprès chaque taxe fixe excessive exclusive au luxe et à l’exquis.

J’examine cet axiome de Xénophon sur les exigences, les excès et l’expiation.

Je suis extraordinairement exaspéré, vous cherchez à vous excuser, malgré vos explications exposées, vous êtes sans excuses.

 

En Z

Zaza zézaie, Zizi zozote.

Zazie causait avec sa cousine en cousant.

 

Virelangues amusants (à prononcer rapidement)

Le cuisinier secoue ses nouilles.

L’abeille coule, l’abeille coule, l’abeille coule.

Pruneau cuit, pruneau cru, pruneau cuit, pruneau cru.

Une main entre les caisses, un doigt dans le trou du fût.

 

Autres

Je veux et j’exige; j’exige et je veux.

Je veux et j’exige d’exquises excuses.

Du foie d’oie gras et du foie gras d’oie.

Le kitsch tchèque choque, sauf s’il est chic.

Qu’a bu l’âne au quai? Au quai, l’âne a bu l’eau.

Au bout du pont, la cane y couve, la poule y pond.

Trois petites truites cuites, trois petites truites crues.

Un chèque kitch c’est chic, un tchèque trotskiste çà choque.

J’ai vu un château près du pont et non un chaton près du pot.

L’Arabe Ali est mort au lit. Moralité : Maure Ali, t’es mort alité.

Sans zèle, sans ailes, sans sel et sans elle, sa chance chancelle.

Ton mouton boucle tout à coup et ton bouc tombe à Tombouctou.

Poupons et poupées par papis et pépés mimiques et mounaques pour mamies et mémés.

Madame Coutufon dit à madame Foncoutu : Bonjour, madame Foncoutu ! Y a-t-il beaucoup de Foncoutu à Coutufon ? Madame Foncoutu répond à madame Coutufon : Il y a autant de Foncoutu à Coutufon qu’il y a de Coutufons à Foncoutu.

 

Dans la publicité

Chez Tati t’as tout !

T’es passé chez Sosh !

 

Virelangues en anglais (tongue twisters)

How can a clam cram in a clean cream can?

Chester chooses chesnuts, cheddar cheese with chewy chives.
He chews them and he chooses them.
He chooses them and he chews them, those chestnuts, cheddar cheese and chives in cheery, charming chunks.

Peter Piper picked a peck of pickled peppers
A peck of pickled peppers Peter Piper picked
If Peter Piper picked a peck of pickled peppers
Where’s the peck of pickled peppers Peter Piper picked ?

 

Virelangues en italien (scioglilingua)

Una rana nera e rara sulla rena errò una sera.

Tito, tu m’hai ritinto il tetto, ma non t’intendi tanto di tetti ritinti.

Trentatré trentini entrarono a Trento, tutti e trentatré trotterellando.

 

Virelangues en espagnol (trabalenguas)

Yo poco coco como, poco coco como yo. Si poco coco yo como, poco coco compro yo.

Pepe Pecas pica papas con un pico, con un pico pica papas Pepe Pecas.Si Pepe Pecas pica papas con un pico, ¿dónde está el pico con que Pepe Pecas pica papas?

Cuando cuentas cuentos, cuenta cuantos cuentos cuentas, porque si no cuentas cuantos cuentos cuentas, nunca sabrás cuantos cuentos contaste.

 

Virelangues en allemand (Zungenbrecher)

Der Metzger wetzt das Metzgermesser auf des Metzgers Wetzstein.

Der Fischer fritz fischt frische Fische, frische Fische fischt der Fischer Fritz.

Graben Grabengräber Gruben? Graben Grubengräber Gräben? Nein, Grabengräber graben Gräber, Grubengräber graben Gruben.

 

À lire

Richard Arcand, Jeux verbaux et créations verbales

Léandre Sahiri, Le Bon usage de la répétition dans l’expression écrite et orale

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

5 réponses

  1. Monique dit :

    Je me suis amusée à tout dire. J’ai eu beaucoup de mal avec les grains d’orge.

  2. jean-paul savart dit :

    Des phrases (avec un s, pardon…)

  3. Ghis Wonder dit :

    Waouh. J’ai failli perdre une dent
    S et X
    C’est grave
    Bravo à vous, c’est des phrases extra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *