170 Vues
Enregistrer

Fou rire au pluriel (orthographe) ✍️

Publié le 12/10/2022 (m.à.j* le 17/05/2024)
1 commentaire

Orthographe du pluriel

Le pluriel de « fou rire » est : « fous rires ». Un « fou rire », un rire que l’on ne peut pas réprimer, ni maîtriser. Ce nom composé a été formé au début du XVIIIe siècle (selon le Dictionnaire historique de la langue française, Robert), à partir de l’inversion d’un ancien syntagme qui n’est plus vraiment dans l’usage, rire fou (tournure que l’on retrouve dans des syntagmes que l’on emploie toujours, comme « geste fou », « un regard fou » ou un « chien fou »). Avec le pluriel « des fous rires », il y a plusieurs « rires ». C’est en effet un nom qui prend logiquement la marque du pluriel (on peut compter les « rires »). « Rire » n’est pas un verbe, qui serait alors invariable. « Fous » est un adjectif, et s’accorde en nombre avec le nom auquel il se rapporte, « rires ». Ce syntagme s’écrit le plus souvent sans trait d’union, mais sa présence n’est pas une faute (on le trouve notamment chez des auteurs célèbres). Il n’est jamais soudé.

Exemples

  • On entendait de l’extérieur de la maison les fous rires des convives qui s’égayaient dans le salon.
  • Les gens qui regardaient le spectacle, bien que compatissants, ne purent maîtriser leurs fous rires devant la nullité des acteurs.
  • « […] se rattrapaient, faute de mieux, en étouffant des fous rires devant les tableaux d’Elstir […] » (Proust, La Prisonnière)
  • « […] d’irrésistibles fous-rires qui se prolongeaient d’autant qu’Antoine conservait plus longtemps son sérieux […] » (Martin du Gard, Le Pénitencier)
  • « Pour l’affirmer dans cette conviction, Anaïs trouve utile de laisser échapper le « Hpp… » des fous-rires contenus […] » (Colette, Claudine à l’école)
  • « […] en entendant ces fous rires et les paroles entrecoupées qu’elle disait dans le silence de la nuit. » (Rolland, Jean-Christophe)
  • « Les despotes de l’Orient, terribles et graves, n’eurent point de ces fous rires, de ces débauches d’esthétique perverse. » (Renan, Histoire des origines du christianisme)

Vous devez cliquer ici pour savoir : quel est le pluriel de « savoir-faire » ?