Pittoresque : définition simple, courte et exemples

Pittoresque signifie « digne d’être peint », beau, original, frappant, en parlant d’une région, d’un paysage, d’une vue, et même d’une personne, d’un récit ou d’une situation. Ce qui est pittoresque pourrait constituer une scène, représentée sur un tableau. 

Pittoresque vient de l’italien pittoresco, de pittore, « peintre » (latin : pictor). L’italien disait au XVIe siècle alla pittoresca, « à la manière des peintres », qui est devenu au XVIIe siècle un synonyme de « expressif, original ». Paul Scarron (1610 – 1660) introduit l’adjectif en français en transposant cette expression italienne dans un de ses poèmes : 

Tu te lasseras un jour
De vivre à la pittoresque,
Et croiras que notre cour
Vaut bien la cour romanesque.

À Monsieur Mignard, le plus grand peintre de notre siècle

L’expression « à la pittoresque » n’est plus dans l’usage, mais l’emploi seul de « pittoresque » pénètre en français, dans le langage de la peinture d’abord, et s’impose au début du XVIIIe siècle. Il a été synonyme de « relatif aux tableaux, à la peinture », concurrent de pictural, qui a fini par le supplanter pour cette acception, mais pas avant la moitié du XIXe siècle. L’Abbé du Bos (1670 – 1742), critique d’art, parlait de « génie pittoresque » comme des qualités qui font un bon peintre.

La notion de pittoresque laisse néanmoins un flou sur son contenu et permet des définitions savantes et philosophiques. 

 

Exemples avec pittoresque


pittoresque definition signification exemples

 Paul Sérusier, Ferme à Le Pouldu | Wikimedia Commons

 

[…] À trois pas, un torrent tombait à grands bruits dans la cannelure du rocher ; et la maison, inondée pour ainsi dire de ce bruit frais et sauvage, semblait ébranlée par la chute d’eau, et prête à s’élancer avec elle dans l’abîme. C’était une des situations les plus pittoresques que l’on pût choisir ; 

Sand, Lavinia

 

En ces temps où la photographie charme le vulgaire par la fidélité mécanique de ses reproductions, il devait se déclarer dans l’art une tendance au libre caprice et à la fantaisie pittoresque

Gautier, Un mot sur l’art moderne

 

Cette manière de détacher un mot était chez Bloch le signe à la fois de l’ironie et de la littérature. Saint-Loup qui n’avait jamais entendu le nom de Legrandin s’étonna : « Mais qui est-ce ? — Oh ! c’est quelqu’un de très bien », répondit Bloch en riant et en mettant frileusement ses mains dans les poches de son veston, persuadé qu’il était en ce moment en train de contempler le pittoresque aspect d’un extraordinaire gentilhomme provincial auprès de quoi ceux de Barbey d’Aurevilly n’étaient rien.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Voir ici : liste de mots rares pour enrichir votre vocabulaire !

 

À lire

Wil Munsters, La poétique du pittoresque en France de 1700 à 1830

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *