Stupre : définition simple, courte et exemples

stupre definition signification

Les Romais de la décadance (détail), Thomas Couture, 1847 | Wikimedia Commons

Stupre : définition simple, courte et exemples

=> Voir ici une liste de mots rares pour enrichir votre vocabulaire


Le stupre est la débauche, la lubricité, la luxure, l’excès des plaisirs sexuels. Il peut même renvoyer à l’idée de « viol ». 

Selon le Dictionnaire historique de la langue française, stupre est un emprunt savant au latin stuprum, « déshonneur, honte, adultère, résultat de la débauche ». D’abord utilisé comme synonyme de viol, il a été néanmoins rarement utilisé jusqu’à ce qu’il soit adopté par Voltaire (1694 – 1778) au milieu du XVIIIe siècle, comme synonyme de débauche honteuse et avilissante. 

Le terme est littéraire, et sa couleur archaïsante est souvent employée pour amuser. 

Exemples : 

Peu soucieux des convenances, ils se vautraient allègrement dans le stupre

On les voyait s’ébattre dans un stupre qui avait un quelque chose d’artistique. 

Nous sommes une cité de honte assise sur un grand fleuve de stupre, descendu pour nous des montagnes conspuées […]

Bloy, Le Désespéré

 

« Qu’est-ce que tu penses du stupre de Saïgon ? », me demanda-t-il en me coulant un regard de côté. « Pas mal » répondis-je. Je ne savais pas ce que voulait dire le mot stupre.

Julien Green, Jeunes années

 

Au bon temps de la vie courte, il suffisait d’une seule décision, d’un seul bon vice ou d’une seule passion (l’argent, le vin, lestupre, le pouvoir, le savoir, la gloire, le mariage, le sacerdoce, la prière, l’amour de Dieu, etc.), bref, d’un seul (bon ou mauvais) choix pour aller jusqu’au bout de sa vie.

Nouvel obs.com, Faut-il vraiment se réjouir de pouvoir vivre plus longtemps ?

Voir ici une liste de mots rares pour enrichir votre vocabulaire

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Le stupre etait l’infidelite dans le mariage à Rome, le mot adultere etait reserve aux femmes, le stupre etait pneuivalent masculin. Sanctionner moins severement que l’adultere car son action mettait moins a mal le mariage, un enfant adulterin etait une charge supplementaire, un rnfant ne du stupre restait batard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *