« Vénéneux » et « venimeux » : quelle différence ?

Vénéneux et venimeux, deux adjectifs, signifient « qui a du venin, qui empoisonne », mais ils sont appliqués à des éléments différents :

  • vénéneux : les plantes et champignons ;
  • venimeux : les animaux.

La confusion est facile et courante.

Ces deux adjectifs sont utilisés au figuré pour qualifier quelqu’un ou quelque chose de « mauvais », « malveillant », « haineux », « empoisonnant ».

vénéneux venimeux difference

Cléopâtre, Rubens, vers 1615 | Wikimedia Commons

 

Vénéneux : définition

Vénéneux s’applique aux plantes et champignons. Cet adjectif est tiré du latin venenosus, de venenum, « venin, poison ».

L’amanite tue-mouches, le lactaire toisonné ou la pleurote de l’olivier sont trois espèces de champignons vénéneux.

On dit plutôt pour les plantes qu’elles sont toxiques. Les colchiques, les aconits et les digitales, plantes courantes, sont par exemple vénéneuses.

Exemples littéraires :

Le pré est vénéneux mais joli en automne
Les vaches y paissant
Lentement s’empoisonnent
Le colchique couleur de cerne et de lilas
Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là
Violâtres comme leur cerne et comme cet automne
Et ma vie pour tes yeux lentement s’empoisonne

Apollinaire, Les Colchiques

 

Et ces charmes qui, pour m’attirer, matérialisaient ainsi les parties nocives, dangereuses, mortelles, d’un être, étaient-ils avec ces secrets poisons dans un rapport de cause à effet plus direct que ne le sont la luxuriance séductrice et le suc empoisonné de certaines fleurs vénéneuses ?

Proust, À la recherche du temps perdu

 

VOIR ICI : la différence entre « carnassier » et « carnivore »

 

Venimeux : définition

Venimeux s’applique aux animaux.

Les serpents, les scorpions ou les méduses sont trois espèces venimeuses.

Exemples littéraires :

Le lendemain même de cette visite, Jean Valjean parut le matin dans le pavillon, calme comme à l’ordinaire, mais avec une large blessure au bras gauche, fort enflammée, fort venimeuse, qui ressemblait à une brûlure et qu’il expliqua d’une façon quelconque.

Hugo, Les Misérables

 

Il purifie. Après avoir exterminé le serpent Python, c’est une branche de laurier à la main qu’Apollon fit son entrée dans Delphes. Il voulait ainsi se préserver des germes mortels de la bête venimeuse. Vous voyez que le laurier est le plus ancien, le plus vénérable et j’ajouterai – ce qui a sa valeur en thérapeutique, comme en prophylaxie – le plus beau des antiseptiques. »

Proust, À la recherche du temps perdu

 

VOIR ICI : « à pieds » ou « à pied »

 

À lire

Robert, Dictionnaire historique de la langue française

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Chauvard dit :

    Bonjour,

    Les articles sont très intéressants. J’ai juste relevé une petite erreur de frappe dans l’article « vénéneux / venimeux » à propos du lactAire toisonné, et non du lactOire toisonné…
    Cordialement,

  2. Denwyn dit :

    C’est pas entièrement vrai, vénéneux c’est quand le poison n’est pas inoculé volontairement (en gros de la défense) donc les dentrobates par exemple sont vénéneuses. C’est très réducteur de dire que les végétaux et champignons sont vénéneux et les animaux venimeux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *