À discrétion : définition & origine [expression]

À discrétion signifie :

  1. autant que l’on veut  (synonymes : à volonté, à loisir, à gogo, à profusion, à son gré) ;
  2. à la libre appréciation du consommateur ;
  3. sous le pouvoir de, à la libre appréciation de ;

 

À discrétion : origine de l’expression


La « discrétion », du bas latin discretio, « division », « séparation », a en français les sens : « discernement », « prudence », « sagesse ».

À lire ici : pourquoi dit-on « bon vent » ?

De ces sens vient « à discrétion », qui signifie : « à la libre appréciation de, au jugement de, à la décision de, sous le pouvoir de » (où il est synonyme de « à la discrétion de ») puis, par extension, « autant que l’on veut », (la personne qui bénéficie du bien ou du service détermine par elle-même la quantité qu’elle va consommer).

 

Exemples


… les citoyens se deffendirent aussi gaillardement l’espace de trois semaines, faisans grande resistance aux assaults des gens du Roy : mais à la fin pressez de disette & ayans souffert iusques à lextrémité, il faillaut que se rendissent à discretion & plaisir du vainqueur.

Les grandes annales et histoire générale de France…, 1579

 

Et s’ils ne se font Seigneurs du lieu où ledit benefice est assis, seront punis exemplairement à discretion de Iustice.

Édict du Roy pour le bien et authorite de justice, 1572

 

Je fis enfoncer la porte de la cave & j’ordonnai que désormais tout le mondeeût du vin à discrétion.

Rousseau, La Nouvelle-Héloïse

 

Toute de cuir vêtu, mais aussi d’Alcantara, la planche de bord impressionne par son coloris rouge – laissé à discrétion.

Lesechos.fr / Il faut comprendre ici que le choix du coloris est laissé à l’acheteur

 

Lorsqu’elles arrivent à Louise et Rosalie, – qui doit son nom à deux figures emblématiques de la charité, Louise de Marillac, disciple de Saint-Vincent de Paul, et Rosalie Rendu, dédiée aux pauvres du quartier Mouffetard au XIXe siècle- les femmes n’ont qu’à donner leur prénom, et peuvent prendre un petit-déjeuner, une douche, profiter des machines à laver, recharger un téléphone, ou même utiliser, à discrétion, l’ordinateur en accès libre.

Leparisien.fr / il faut comprendre ici que les hôtes peuvent utiliser l’ordinateur autant qu’ils le veulent

 

Vivre à discrétion


Signifie, pour des soldats, qu’ils vivaient sur l’habitant, ils vivaient chez les habitants sans payer.

… et, pour comble d’humiliation, il se soumet à payer les troupes allemandes du prince palatin Casimir, qui le forçaient à cette paix ; mais n’ayant pas de quoi les satisfaire, il les laisse vivre à discrétion pendant trois mois dans la Bourgogne et dans la Champagne. Enfin il envoie au prince Casimir six cent mille écus par Bellièvre

Voltaire, Essai sur les mœurs

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *