Dévisser son billard : signification et origine de l’expression

devisser son billard definition origine

Au café (portrait de Mme Ginoux), Gauguin, 1888 (détail) | Wikimedia Commons

Dévisser son billard : signification et origine de l’expression


Dévisser son billard signifie mourir. 

Cette expression argotique date du XIXe siècle. Elle est familière, surtout employée à l’oral, bien qu’elle ne soit guère plus dans l’usage. 

Le billard désignait autrefois la queue avec laquelle on joue aujourd’hui au billard, qui a ensuite désigné la table de jeu puis, par métonymie (voir ici), le jeu en lui-même. 

« Dévisser » est ici synonyme de tordre. Par métaphore (voir ici), dévisser a aussi signifié, en alpinisme, « lâcher prise », « partir ». Par extension, « dévisser » est devenu « quitter la partie ». 

Duneton note que le bout de la queue, formé de plusieurs parties, pouvait être « dévissé ».

Le billard, peut-être dérivé du croquet, se développe à partir du XVe siècle, pour devenir un jeu populaire, qui a donné naissance à de nombreuses expressions, comme « monter sur le billard » (monter sur la table d’opération). 

Exemples

Le grand juge de paix d’Europe
A donc dévissé son billard !

Baudelaire, La mort de Léopold Ier

 

La mère Séréville dévisse son billard et les Censier se sont établis dans sa maison de campagne, à Hautot. 

Flaubert, Lettres à sa nièce Caroline

 

À lire

Claude Duneton, La Puce à l’oreille

Robert, Dictionnaire des expressions et locutions

Robert, Dictionnaire historique de la langue française

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *