« Bienvenu » et « bienvenue » : quelle différence ?

bienvenue ou bienvenue grammaire

Coriolan supplié par sa famille, Poussin, 1652 (détail)

« Bienvenu », « bienvenue » et « bien venu » : quelle différence ?


Les trois graphies existent.

 

Bienvenue

bienvenue ou bienvenu orthographe

« Bienvenue » peut être…

1. une interjection invariable qui est utilisée comme formule pour accueillir. On souhaite la « bienvenue » à quelqu’un.

Exemples

Bienvenue Jean-Bernard ! 

Bienvenue dans notre nouveau magasin !

 

2. un nom qui permet de désigner une arrivée propice, de parler de la coutume d’accueil (la bienvenue) ou simplement d’un accueil aimable.

Exemples :

Les rites de bienvenue sont courants au sein des associations étudiantes. 

Il avait anticipé l’entretien, laissant le portail de son pavillon entrouvert, comme en signe de bienvenue, un geste à l’attention du visiteur inconnu, mais attendu.

Lavoixdunord.fr

Me voyant sain et sauf, elle ne m’attendait pas pour me souhaiter la bienvenue ;

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe

 

Bienvenu

« Bienvenu » peut être…

1. un adjectif qui s’accorde en genre et nombre. Il qualifie quelqu’un ou quelque chose arrivé à point nommé ou que l’on accueille avec plaisir.

Exemples :

L’entrée de ce joueur avait été plus que bienvenue tant son équipe était désarmée face à ses adversaires. 

Le commerçant pensait fermer sa boutique, mais de bienvenus clients sont alors apparus.  

Si le volontarisme d’Emmanuel Macron a été un temps plutôt bienvenu, il s’est accompagné d’un jeu trouble, voire opaque, de la France en faveur d’Haftar, qui a grippé la médiation diplomatique. 

Lemonde.fr

L’antonyme de cet adjectif est malvenu.

 

2. un nom qui permet de parler de la personne bienvenue, précédé de le/la/les. 

Exemples

Dans cette boîte de nuit, les célibataires sont les bienvenus

 

— « Tapez là dedans, monsieur, soyez le bienvenu ! » Elle écarta une portière derrière elle, et se mit à crier emphatiquement […]

Flaubert, L’Éducation sentimentale

 

Est-ce à moi de mourir ? Tranquille je m’endors,
Et tranquille je veille ; et ma veille aux remords
Ni mon sommeil ne sont en proie.
Ma bienvenue au jour me rit dans tous les yeux ; 
Sur des fronts abattus, mon aspect dans ces lieux 
Ranime presque de la joie.

Chénier, La jeune Tarentine

 

3. il existe aussi une forme qui n’est guère plus usitée, comme participe passé du verbe « bienvenir ».

Le jeune Dumont, en costume de guerre et de chasse, beau, leste, adroit, éloquent, bienvenu du père, ami du frère, agréable aux jeunes filles par l’élégance de ses manières et de son esprit, devint le plus assidu commensal du château. 

LamartineLes Confidences, cité par le TLFi

 

Bien venu

Dans les deux cas 1. et 2. de « bienvenu », on peut écrire « bienvenu » en deux mots : « bien venu ». Mais cette variante orthographique est vieillie.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

4 réponses

  1. TOGO dit :

    Je suis vraiment satisfait de l’eclairessissement

  2. N'GUESSSAN dit :

    bonjour , j aimerai savoir si on peut dire soyez la bienvenue à un homme?

  1. 26/02/2019

    […] think they have to agree it with the gender or number of people being welcomed.  But as this article nicely sums up, the form with the “e”, for once, is the one to use to welcome any […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *