257 Vues
Enregistrer

« Tous horizons » ou « tout horizon » ? orthographe

Publié le 30/09/2022
0 commentaire

Le singulier comme le pluriel sont possibles : « tous horizons » ou « tout horizon ». Cela dépend du contexte et de l’usage que l’on fait de cette locution. Ainsi, on parle souvent de personnes, de personnalités, de candidats, etc., venant « de tous horizons » (ou « de tous les horizons »), ce qui veut dire de tous les milieux sociaux, culturels ou géographiques. Ici, le pluriel s’impose, parce qu’il y a plusieurs milieux, plusieurs cadres. Exemples :

  • Ce recruteur avait veillé à faire venir des candidats de tous horizons afin de recruter la meilleure personne.
  • Nous sommes fiers de travailler avec des personnalités venant de tous horizons.
  • Vous trouverez dans ce club de sport des gens de tous horizons, qui cherchent avant tout à se dépenser.

On peut employer horizon au pluriel dans le sens de « la direction représentée par la ligne qui sépare ciel et terre », comme dans cet exemple : « Leurs navires vont au-delà de tous horizons pour rapporter les plus précieux trésors de la terre. » Mais cet usage est rare.

  • Le grand pays merveilleux ; ses avenues qui s’approfondissent, ses vallées et ses lointains au-delà de tous horizons prolongés […] (NRF, 1909)

« Tout horizon », au singulier, est souvent employé pour parler de la grande vision qui est offerte aux yeux d’un observateur devant un terrain dégagé, les bornes de sa vue, ou celles, par métaphore, de son esprit (horizon vient du grec orizon, οριζων, « ligne ou cercle qui borne la vue »). Exemples :

  • Elle est partie seule, la nuit, dans la campagne, avec la lune pour tout horizon.
    • La nuit, elle ne voit que la lune qui forme comme un horizon.
  • Quel bonheur de vivre en anachorète,
    Des fleurs et vos yeux pour tout horizon, (Daudet, Les Amoureuses)
  • Au plus épais de la forêt humaine, par des sentiers divers et d’entre les broussailles qui dérobent tout horizon […] (Sainte-Beuve, Volupté)
    • Qui obstruent l’horizon de « l’analyse » de l’être humain.