« Caramélé » et « caramélisé » : quelle différence ?

« Caramélé » et « caramélisé » sont des paronymes et des synonymes.

« Caramélé », qui signifie « qui a le goût du caramel, qui a la couleur brune du caramel », est l’adjectif tiré de « caraméler », mais il a été peu employé (135 occurrences sur Gallica) et est totalement sorti de l’usage au profit de « caramélisé », adjectif dérivé de « caraméliser », « transformer en caramel ».

Ce mois-ci, juin, c’est le Moonflower : une pâte feuilletée croustillante caramélisée, une crème légère au citron bio, un croustillant praliné, un gel basilic à froid, une mousse praliné onctueuse, le tout recouvert d’une fine couche de spiruline.

Lesechos.fr

On trouve « caramélé » chez Théophile Gautier (1811 – 1872) : 

Leur boutique consiste en un cantaro de terre blanche, un petit panier de jonc ou de fer-blanc qui contient deux ou trois verres, quelques azucarillos (bâtons de sucre caramélé et poreux) […]

Voyage en Espagne

Et chez Roger Martin du Gard (1881 – 1958) :

Antoine mesura sa fringale au plaisir qu’il eut à croquer celles qui étaient devant lui, en attendant cette soupe, au gruyère, mijotée, écumeuse, filante, et caramélée d’oignon, qui était la spécialité de l’endroit.

Les Thibault, La Consultation

Selon le Dictionnaire historique de la langue française, « caramel » vient au plus loin du portugais caramelo (qui signifie aussi glaçon), probablement issu du bas latin calamellus, diminutif de calamus, « canne, roseau », par analogie entre la forme du sucre durci et la tige de roseau. 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *