Chafouin : définition simple, courte et exemples

Chafouin qualifie une personne à l’air sournois, maigre et de petite taille (de préférence). Une personne chafouine est déloyale, rusée, retorse, fourbe. C’est un terme injurieux. 

On parle d’un visage ou d’un air chafouin, d’une mine chafouine

Il a existé comme nom, mais il est sorti de l’usage (Dic. historique). 

 

Quelle est l’étymologie de « chafouin » ?


Ce terme est composé de chat et de fouin (nom masculin aujourd’hui inusité désignant le mâle de la fouine), du fait, probablement, du caractère que l’on prête à ces animaux.

Il existait autrefois le substantif chafouinerie

L’usage impropre de ce terme, comme synonyme de maussade, de bougon ou de renfrogné, provoque la colère de certains commentateurs. Jean-Louis Galery accuse par exemple l’inculture du personnel des médias

Ces derniers se sont lancés dans une banalisation totalement inappropriée de l’adjectif chafouin.

Cette substitution pourrait venir de la proximité phonétique avec « renfrogné » ou avec « chagrin« . 

Voir ici une liste de mots rares pour enrichir votre vocabulaire.

 

Exemples :


Gourdon le greffier, petit homme chafouin, dont tous les traits se ramassaient autour du nez, en sorte que le nez semblait être le point de départ du front, des joues, de la bouche, qui s’y rattachaient comme les ravins d’une montagne naissent tous du sommet, était regardé comme un des grands poëtes de la Bourgogne, un Piron, disait-on.

Balzac, Les Paysans

 

Paul Véronèse rappelle aux peuples souffrants que le Paradis peut exister sur cette terre; il plaide la cause de la beauté, de la jeunesse, du luxe, de l’élégance, de l’harmonie, contre les maigres déclamateurs au visage chafouin et au teint rance ;

Gautier, Tableaux à plume

 

Son régisseur le remplace. Homme à figure chafouine et façons obséquieuses.

Flaubert, Bouvard et Pécuchet

Cliquez ici pour une définition d’obséquieuse

 

Son excellent sera la bien reçue », dit le ministre dont la physionomie chafouine est véritablement pétrie d’astuce et d’avidité

Verne, L’île à hélice

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *