642 Vues
Enregistrer

Elles m’ont plu ou elles m’ont plues ?

Publié le 28/11/2022
6 commentaires

On écrit : elles m’ont plu. En effet, le participe passé du verbe « plaire » est toujours invariable. Selon la règle, un participe passé employé avec l’auxiliaire « avoir » doit être accordé si un complément d’objet direct le précède. Ce n’est pas le cas dans ce morceau de phrase. Le pronom « m’ », pour « me », n’est pas un complément d’objet direct mais un complément d’objet indirect, qui répond à la question « à qui ? ».

  • Elles m’ont plu ⇔ Elles ont plus à moi.

Plus largement, le verbe « plaire » est soit intransitif (il se construit sans complément) soit transitif indirect (il se construit avec un complément d’objet indirect). Son participe passé est donc toujours invariable. Ce n’est pas le cas, par exemple, de son synonyme « charmer », qui est transitif direct.

  • Elles m’ont charmées ⇔ Elles ont charmé moi | Le pronom « m’ » est donc un complément d’objet direct, qui répond à la question « qui ».

Exemples : 

  • Les séries que j’ai regardées m’ont beaucoup plu.
    • Cette phrase est équivalente à : « les séries que j’ai regardées ont beaucoup plus à moi ». Le participe passé « plu » ne doit donc pas être accordé.
    • En revanche, le participe passé « regardées » est accordé car un complément d’objet direct (COD) le précède. Ce COD est le pronom « que » qui reprend « les séries », nom féminin pluriel.
  • Si tu parles des deux robes qui étaient dans la vitrine du magasin du boulevard, je dois t’avouer qu’elles m’ont plu. J’aimerais aller les essayer.
  • Cette galerie faisait une exposition de photos d’un artiste local. Elles m’ont plu, et j’en ai acheté plusieurs pour chez moi.
  • Quant aux recommandations de mon entraîneur sportif, elles m’ont plu, et je pense que je vais les suivre pendant les mois suivants.
  • […] je ne me plains pas qu’on me serve deux fois à la suite les mêmes nourritures, du moment qu’elles m’ont plu. (Maurice Druon, Les Rois Maudits)

À lire en cliquant ici : faut-il écrire « je t’ai vu » ou « je t’ai vue » ?