227 Vues
Enregistrer

Cacophonie : définition · exemples ·synonymes · étymologie

Publié le 03/11/2023
0 commentaire

Définition de cacophonie

(Nom) Une cacophonie est un mélange désagréable à l’oreille de bruits et de paroles. Ce terme est en effet presque toujours péjoratif. La cacophonie qualifie notamment le jeu d’instruments désaccordés, ou d’un ensemble d’instrumentistes ou de chanteurs qui n’exercent pas en harmonie. Il pourrait être dit, par exemple : « Ces jeunes étudiants du conservatoire produisirent pour leur premier concert une joyeuse cacophonie qui fut reçue avec bienveillance ».  Plus largement, la cacophonie est une situation bruyante qui obstrue l’esprit de ceux qui la subissent, qui exerce presque une domination sur eux par sa puissance sonore et les empêche de se faire une idée claire de ce qu’il se passe : « je ne parvins pas à reprendre mon souffle au milieu de la cacophonie des sifflets et des hurlements des manifestants ». Ce terme permet souvent de désigner une situation dans laquelle des individus, dans une réunion par exemple, multiplient des interventions contradictoires sans s’écouter : «  cette réunion a tourné en véritable cacophonie de laquelle on ne pouvait rien tirer ». Enfin, on peut employer cacophonie pour désigner les mélanges malheureux, quelles que soient leurs natures.

Synonyme

Tintamarre, chahut, tumulte, tapage, confusion, bruit, charivari, désordre, vacarme, brouhaha.

Antonyme

Harmonie, entente, accord.

Exemples

  • Ce rassemblement donna lieu à une telle cacophonie qu’aucun autre ne fut organisé, afin de ne pas prêter le flanc aux accusions de divisions de la part du camp adversaire.
  • Les gens étaient tous surpris par ce groupe qui paraissait être une cacophonie de caractères contraires plutôt qu’un rassemblement de bons amis, mais le tout parvenait à marcher ensemble.
  • Le guitariste, qui n’aimait pas le chanteur, fit tout pour couvrir ses paroles par de lourds riffs, nonobstant la cacophonie induite pour les spectateurs.

Étymologie

Comme tous les termes en caco-, ce terme est construit sur le préfixe grec kako-, « mauvais » (comme cacochyme, « de santé fragile »). Il fut directement emprunté au grec κακοφωνία, « dissonance ».