86 Vues
Enregistrer

« Ombragé », « ombrageux », « ombreux » : quelle différence ?

Publié le 11/12/2021
0 commentaire

« Ombragé », « ombrageux » et « ombreux » sont des paronymes liés à « ombre », du latin umbra.

 

Ombragé


Participe passé d’ « ombrager ». L’adjectif « ombragé signifie » : 

1. qui se trouve à l’ombre offerte par des feuilles et des branches d’arbre, à l’abri d’un ombrage ;

  • Vous serez ombragée par d’anciens rameaux
    sur le banc que je sais où nous nous assoierons. (Jammes, Tristesses)

2. qui se trouve à l’ombre.

À lire ici : « ténu » et « tenu », quelle différence ?

 

Ombrageux


Dérivé d’« ombrage ». L’adjectif « ombrageux » signifie :

1. à propos d’un animal, surtout d’un cheval : qui prend peur facilement, qui se porte sur le côté devant un objet inconnu ou un quelconque danger ;

  • Quand on fut au pied de la colline de Châteaubrun, M. de Boisguilbault, qui semblait s’être oublié jusque-là, commença à donner des signes d’agitation et d’inquiétude, comme un cheval ombrageux. (Sand, Le Péché de M. Antoine)

 

2. à propos d’une personne : très susceptible, qui s’offusque facilement, qui se sent blessé pour un rien. 

  • – Naturellement, vous m’avez fait plaisir ! Mais c’est surtout pour Jicky… c’est pour Jicky que je suis heureuse… Il est si ombrageux, imaginez-vous, il n’accepte rien… et puis il se ronge… (Aragon, Aurélien)

 

Ombreux


Du latin umbrosus, de même sens. L’adjectif « ombreux » signifie : qui donne de l’ombre, qui est couvert d’ombre.  C’est un synonyme littéraire d’ombragé. 

  • […] un jardin plus libre, plus ombreux, où, parmi des charmilles profondes, se trouvent l’Aquilone, la fontaine de Jean Vesanzio, et l’ancien Casino de Pie IV ; (Zola, Rome)
  • Elle se jeta au côté de son ami. Abandonnée et souple, elle renversa la tête, offrant aux baisers ses yeux voilés de cils ombreux et sa bouche entr’ouverte où luisait un humide éclair. (Anatole France, Histoire comique)