Un point d’orgue : définition et origine de l’expression

Le point d’orgue signifie : le moment le plus important, le plus intense, le plus attendu, le temps fort, le paroxysme.

Peut-être par confusion avec « mettre un point d’honneur à », l’expression « mettre un point d’orgue à » est parfois employée pour dire « s’efforcer à ». 

 

Voir ici : pourquoi dit-on « sonner le glas » ?

 

Le point d’orgue : origine de l’expression


En musique, le point d’orgue est le prolongement de la durée d’une note jusqu’à ce qu’elle s’éteigne. L’interprète choisit la durée du prolongement de la note, mais il est en général marqué. « L’orgue » en question vient peut-être de la traduction du latin classique d’organum, qui signifie « instrument de musique » (un organe).

Par métonymie, il désigne le signe placé au-dessus d’une note qui indique qu’il faut prolonger la durée de la note. C’est un point surmonté d’une couronne. 

Au-dessus d’un silence, ce signe est un point d’arrêt (un silence aussi long que l’interprète le souhaite).

Tout semble en suspens à ce moment de la musique, ce qui a donné le sens métaphorique employé aujourd’hui. 

 

Exemples


Douzième concile œcuménique lancé par Innocent III, le concile de Latran IV est souvent présenté comme l’apogée d’une Église triomphante, point d’orgue de quelque cent cinquante ans de réforme ecclésiale. Une série de canons décisifs s’insère dans le droit canon et consacre durablement les pratiques sacramentelles de l’Église chrétienne.

Bénédicte Sère, Les 100 dates de l’histoire de l’Église

 

Alors qu’on s’était convaincu que les pots de départ, comme les réunions, faisaient partie des incontournables parfois pénibles de la vie d’entreprise, enfermez-nous pendant quinze mois et les voilà qui semblent devenus le point d’orgue de nos expériences professionnelles.

Lemonde.fr

 

L’extrait ci-dessous est un exemple de l’extension de l’expression vers « s’efforcer à ».

Il a cependant exprimé sa volonté de nommer une juge africaine-américaine, ce qui serait une première. Un choix réfléchi qui s’inscrirait également dans la durée puisque celui qui est le plus vieux président en exercice de l’histoire des États-Unis semble mettre un point d’orgue à ne retenir pour sa shortlist que des femmes âgées de 50 ans et moins.

Slate.fr

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *