146 Vues
Enregistrer

Sacerdoce : définition · exemples · synonymes · étymologie

Publié le 23/08/2022 (m.à.j* le 24/08/2022)
0 commentaire

Définition. (Nom masculin). Sacerdoce signifie :

  • 1. sens ordinaire le plus courant : tâche ou fonction qui demande beaucoup de volonté et d’abnégation, métier ou charge qui demande du dévouement ou une vertu quasi-religieuse ;
  • 2. dans le catholicisme : la fonction de médiation entre Dieu et l’humanité, la prêtrise (sacerdoce de second rang) ou le ministère des papes et des évêques (sacerdoce de premier rang) ;
    • plus spécifiquement : le sacerdoce du Christ.
  • 3. le corps ecclésiastique, l’ensemble des ecclésiastiques qui constituent l’Église considéré comme une autorité, comme une puissance, l’autorité pontificale ;
  • 4. dans l’Ancien testament : ceux qui avaient une relation particulière à Dieu et pouvaient offrir des sacrifices ou transmettre des enseignements.

Ce terme relativement rare est surtout employé aujourd’hui dans le premier sens, en dehors des écrits concernant l’Église. Exemples :

  • Il n’y a pas de secret, écrire un grand roman est un véritable sacerdoce qui demande à l’écrivain de lutter avec le papier pendant des mois.
  • Le métier de pompier, ce sacerdoce qui demande de risquer sa vie pour les autres, exige une excellente condition physique, et n’offre qu’une faible rémunération.
  • Le conflit du sacerdoce et de l’Empire s’est terminé sur une victoire de l’Église.
  • Selon l’Église catholique, le peuple des prêtres est un peuple sacerdotal.
  • Si les obscurités du dogme, les devoirs du sacerdoce, la mort de tout libre arbitre, le laissaient serein, heureux de n’être que l’enfant de Dieu, il gardait malgré lui l’ébranlement charnel de ces saletés qu’il devait remuer, il avait conscience d’une tache ineffaçable, quelque part, au fond de son être. (Zola, La Faute de l’abbé Mouret)

Synonymes : vocation (pour le premier sens), charge, fonction, ministère, mission, dignité, prêtrise, etc.

Antonymes : sinécure, situation de tout repos.

Calembour : ça sert d’os.

Étymologie (origine) : « sacerdoce » est emprunté au latin sacerdotium, « sacerdoce, dignité d’augure » (celui qui avait la charge d’interpréter les auspices, les signes qui permettaient de prévoir l’avenir). Ce terme latin est dérivé de sacerdos, « prêtre ». Sacer, en latin, signifie « consacré à la divinité, sacré » et a donné « sacré ». Le nom dérivé est « sacerdotal ».